Le mardi sur son 31

Le mardi sur son 31 : en Russie avec Anna Karénine

Cette semaine je lis Anna Karénine de Léon Tolstoï qui se lit assez aisément (surtout quand on le lit en ebook avec une grosse police de caractère)

comme le montre une phrase de la page 31 :

« Stépane Arcadiévitch tutoyait presque toutes ses connaissances, des vieillards de soixante ans, des jeunes gens de vingt, des acteurs, des ministres, des marchands, des généraux, tous ceux avec lesquels il prenait du champagne, et avec qui n’en prenait-il pas ?

Et vos pages 31, elles racontent quoi ?

Publicités

14 thoughts on “Le mardi sur son 31 : en Russie avec Anna Karénine”

  1. « Recroquevillée sous la couverture, elle faisait peine à voir. Avec sa peau blême et sa chevelure rousse en bataille, on aurait dit un oiseau chétif.
    L’homme lui prit tendrement la main entre ses immenses paumes.
    — Veux-tu bien me raconter ce qui s’est passé, ma petite ? »
    Margaret Mallory – Le Gardien – p. 31 🙂

      1. Hu hu !!! Nan nan, je suis en train de farfouiller dans ma PAL et justement je vais essayer d’éviter les pavés !!! 🙄 Et j’ai aussi quelques LV qui attendent !!! 😉

  2. NanméÔ ! « des vieillards de 60 ans » 🙄
    C’est plus le cas maint’nant 😆
    MTG va être content de ta lecture, Aymeline !
    Je n’ai pas fait de page 31 cette semaine, la semaine prochaine, sûrement, même si cette page du livre que je lis n’est pas la plus intéressante… Alors, la 69, si elle est mieux !
    Bon RAT samedi, je passerai sûrement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s