Littérature française, Littératures de l'imaginaire

Le cycle de Lanmeur Tome 2. Les enfants du Léthé – Christian Léourier

lanmeur-2-internet-2

 

Pourquoi ce livre ?

Après avoir lu le tome 1 de l’intégrale de Lanmeur, j’ai enchaîné avec la lecture du tome 2 mais je n’avais pas encore eu le temps de vous parler. Je profite donc de la quinzaine de l’imaginaire pour remédier à ça. Un très grand merci aux Editions Ad Astra de m’avoir permis de lire cette intégrale ! La photo de couverture provient de leur site ici.

logo 15aine imaginaire

 

Allez également lire deux nouveaux billets de participantes à la quinzaine : Fondantauchocolat a lu L’étrange vie de Nobody Owens et Sharon a lu Dans le ventre de la montagne. Merci à vous deux !!!

Ce qu’en dit la quatrième de couverture :

« Lanmeur, planète-mère du Rassemblement, poursuit son grand dessein de colonisation…
Sur ces deux planètes que sont Borgœt et Ti-Grid, sa domination est totale. Borgœt, la planète bagne, et Ti-Grid, la pacifique, en sont les exemples frappants. Tandis que depuis  sa prison à ciel ouvert, le Camp 23, Garth survit aux côtés de l’étrange Iwerno et tente d’échapper aux effets du Léthé, la drogue de l’oubli, Skiath part en quête de son nom véritable, celui qui lui dictera sa propre loi, sur son monde où le Lagad, l’épice rituelle, apporte perception et vérité… Mais la seule issue possible, pour ces deux hommes, n’est-elle pas dans la révolte ?
 
Voici réunis pour la première fois en intégrales les romans du cycle de Lanmeur, pièce maîtresse de l’œuvre de Christian Léourier. Les Enfants du Léthé, qui contient Les Racines de L’Oubli, La Loi du Monde et Le Secret(nouvelle inédite), nous plonge à nouveau dans cette fresque monumentale, véritable classique de la science-fiction française. Avec Christian Léourier, nous embarquons à la rencontre de l’Autre, dans des récits où se déploient avec bonheur le talent d’imagination d’un Jack Vance, l’élégance d’écriture d’une Ursula Le Guin et l’intelligence de récit d’un Asimov. »

Mon avis :

Encore une fois, à travers ses trois récits, Christian Léourier nous emmène en voyage autour de Lanmeur. Ici, nous avons dépassé l’étape des premiers Contacteurs, et Lanmeur s’est implantée durablement sur ces trois planètes.

La première étape de ce voyage est Les Racines de l’Oubli, qui se déroule sur la planète bagne Borgoet. S’il me semble avoir déjà aperçu de telles planètes au détour d’une lecture, c’est la première fois que je vois ce thème évoqué avec tant de force. Durant ma lecture, j’ai pu ressentir le désespoir de ses hommes condamnés pour un crime dont ils ne se souviennent plus, dépendants du léthé, et tentants un combat inutile contre la jungle redoutable de cette planète. J’avais déjà évoqué dans mon précédent billet la force d’imagination de Christian Léourier, et notamment celle de faire des personnages profonds et complexes. Ici, je constate qu’en plus, il est capable de jouer sur des registres de personnages complètements différents avec dans ce récit un homme complètement à bout. Cette première partie a été d’ailleurs un peu dure à lire pour moi, car je me sentais mal pour eux (oui je suis une pauvre chose sensible), heureusement vient après le temps de la révolte, et là encore l’auteur s’est surpassé pour nous dépeindre une société en construction avec toutes ses subtilités, ses succès mais aussi ses erreurs.

En comparaison, la deuxième étape, La Loi du Monde, m’a semblée plus légère. Pourtant il n’en est rien, car sur Ti-Grid, la loi que l’on doit suivre dépend de notre identité. Or, notre personnage ne se rappelle plus de son nom, et élevé par un homme de Lanmeur, il ne sait plus qui il est. S’en suit alors une quête pour retrouver ses origines, et ainsi trouver sa place dans ce monde. A travers un récit situé dans un monde aux coutumes forts éloignées des nôtres, l’auteur pose des questionnements qui nous parlent à tous. Car quelle est notre loi ? Quelles règles devons nous suivre ? Il fut une époque où l’on posait cette question à l’accusé, car selon son peuple, la loi était différente, et donc le verdict aussi. Un récit qui nous fait donc réfléchir.

La troisième étape, Le Secret, est une nouvelle inédite, ce qui intéressera les fans de l’auteur possédant déjà les anciennes éditions. Cette nouvelle, au travers de la conversation entre un grand-père et sa petite fille, nous pose les questions du métissages des cultures, de la transmission, de la colonisation d’un nouveau monde, et de la nécessité de s’intéresser au savoir de ceux qui étaient là bien avant nous. Une nouvelle qui m’a fait sourire quand on connaît le fameux secret…

En conclusion, voilà une très belle réédition à ne pas manquer et cela pour plusieurs raisons :

– les récits sont de la très bonne SF, mêlant imagination et réflexion

– la nouvelle inédite

– la couverture est très belle, ça nous change de celles de la la première édition J’ai Lu, kitchs à souhait

– il faut encourager les rééditions de SF, car je me retrouve souvent frustrée de ne pas pouvoir me procurer des livres édités il y a assez longtemps et absolument introuvables à moins d’un coup de chance chez le bouquiniste

J’attends donc le tome 3 avec impatience !

En bref : une intégrale à ne pas manquer pour les afficionados de SF mais aussi pour les autres, qui y trouveront leur bonheur.

Publicités

15 thoughts on “Le cycle de Lanmeur Tome 2. Les enfants du Léthé – Christian Léourier”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s