Je rêve

Chercher l’alternative

Dans notre société, il est parfois difficile de s’écarter des habitudes de consommation, mais on se trouve parfois confronté à la nécessité de trouver une alternative.

Voici donc le récit de quelques expériences qui m’ont fait comprendre que l’on peut toujours prendre un autre chemin.

Je suis pauvre, c’est un fait pas une plainte, je suis en dessous du seuil de pauvreté. Mais mes faibles revenus m’ont permis de trouver des solutions alternatives à celles de dépenser de l’argent. Pas d’argent pour sortir ? Il y a souvent des sorties gratuites sympathiques à faire, il suffit de les chercher (c’est plus facile dans certaines villes comme Rennes, j’en suis consciente). Pour cela, je recommande le site OVS qui est une mine de bonnes idées (il faut habiter en ville bien sûr). Pas de voiture ? En ville, je m’en passe très bien. Plus de sous en fin de mois ? C’est l’occasion de faire les fonds de placard et de trouver de nouvelles recettes. Pas d’argent pour voyager ? Il y a plein de solutions pour voyager à peu de frais et se passer d’hôtel, d’airbnb à l’auberge de jeunesse, en passant par le couchsurfing. Evidemment, ce n’est pas idéal, mais cette période m’aura permis de dédramatiser tous les problèmes d’argent, de me recentrer sur l’essentiel, et de rencontrer plein de gens formidables.

Je suis intolérante au lactose, ce qui m’oblige à chercher une alternative au lait de vache. Là encore la tâche n’est pas aisée mais elle a le mérite de me faire découvrir d’autres aliments, d’autres recettes auxquelles je n’aurais pas pensé. Le mois prochain, je vais d’ailleurs tester le véganisme avec l’éco-défi du blog échos verts, l’occasion de trouver de nouvelles recettes.

Muffin dodoJ’ai adopté un chat via une association. Au lieu d’acheter un chaton dans une animalerie, j’ai choisi d’adopter Muffin, 3 ans à l’époque, qui avait vécu quelques temps dans la rue avant d’être récupéré par l’association Félin Possible. Un chat adorable, bavard et câlin qui a fait d’énormes progrès dans la sociabilisation.

Bien entendu, chercher une alternative ne se fait pas d’un coup et tout seul. Seul le fait de rencontrer des gens peut nous permettre de nous aiguiller sur des chemins inédits. Ainsi, grâce à un ami qui m’a fait part d’une opportunité, j’envisage peut-être la colocation. Sur le chemin qui me reste à parcourir, je sais qu’il y a plein d’opportunités alternatives que la vie me réserve, encore faut-il que je leur en laisse l’occasion.

Et vous, quelles sont vos alternatives ?

Publicités

10 réflexions au sujet de “Chercher l’alternative”

  1. Pour ma part, je compte beaucoup sur la bibliothèque pour calmer ma boulimie livresque. A Rouen, six bibliothèques sont en réseau (tu t’inscris dans l’une, tu peux emprunter dans les six) et ils achètent vraiment des livres très récents : il est possible d’en emprunter 20 à la fois.

    1. C’est une excellente idée ! A Rennes, c’est pareil c’est super, on a droit à 12 documents pour un mois. ça manque un peu de SF à mon goût mais je lis pas mal de BD et je regarde des DVD 🙂

  2. Tu peux aussi faire du troc, acheter des vêtements au secours populaire et les customiser, faire les dépôts ventes, aller sur les marchés lorsqu’ils remballent et marchander quelques produits… il n’y a aucune honte à avoir, c’est à la mode, un nouvel état d’esprit, une façon de faire du biologique, être moderne… Et si on a une parcelle de jardin, on cultive ! Il existe des livres qui donne des méthodes pour avoir des légumes sur le balcon d’un appartement. La colocation et le covoiturage, sont bien aussi ! Tu es jeune, profite !

    1. Merci Syl ! Pour le troc, ça me tente mais je n’ai pas encore trouvé de manière d’en faire. Tu as des pistes ? Pour les légumes sur le balcon, il faudrait que j’essaie pour l’instant je fais pousser des plantes aromatiques.

      1. Non, je n’ai jamais fait de troc. Mais si je devais le faire ça serait pour du jardinage ! J’échangerais mon temps par de la cuisine… préparer un repas, des gâteaux… ou du ménage… par le désherbage de mon jardin ou la taille d’une haie. Je crois qu’il existe des sites sur internet. Certaines personnes échangent des outils ou plein d’autres trucs. Il me semble qu’on en fait plus dans les villes que dans les campagnes.
        Et prof ? L’enseignement est en manque. Tu devrais t’orienter par là…

      2. Je ne me vois pas du tout prof, l’ambiance ne me convient pas du tout. Pour le troc, j’ai cherché mais pour l’instant je ne trouve rien de bien actif sur Rennes. Mais j’aime bien l’idée de cet échange de services 🙂

  3. Je trouve que voyager pas cher, en auberge, couchsurfing etc est beaucoup plus intéressant de toute manière 🙂 Je pratiquais ces initiatives avant d’avoir un boulot, et je continue ! ça permet de rencontrer des gens, d’appréhender la ville d’une manière plus agréable, de garder des sous pour visiter des musées (car si je paye une blinde pour dormir, faut choisir !). Et même si je me suis déjà retrouvée dans des auberges craignos avec des trous dans les murs, je continuerai ! ça fait toujours des histoires à raconter et des lieux… inédits, à découvrir 😉 La toile de tente peut être économique aussi dans les petits villages, à 4 à 7 euros la nuit ! (en ville, c’est trop cher)
    Perso en guise d’alternatives, je pratique l’achat d’occasion pour tout ce qui est vêtements : à Emmaus, Ding Fring (y en a un sympa à Rennes). Ca enrichit des associations, évite le gâchis et évite d’exploiter des gamins ou des gens sous payés dans des usines glauques au fin fond de l’Asie.
    Mon objectif : réparer plus ! Quitte à apprendre la marche à suivre ^^
    Ps : je crois qu’il y a un espace troc sur le bon coin, mais j’ai jamais essayé

    1. Je ne connais pas Ding Fring il est où ? Je vais à Troc Mod où je trouve pas mal de trucs. Pour les réparations je suis d’accord, il faudrait que j’ai le courage de m’y mettre 🙂

      1. Rue du puit Mauger, c’est pas très loin de République, du côté du Colombier. C’est une entreprise de réinsertion donc elle fait travailler des personnes en difficulté. (Les fringues viennent du Relais)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s