Je sors, Salons et festivals

Etonnants voyageurs 2015 : jour 2

festival-etonnants-voyageurs-2015_diapositive_large Me voici de retour de cette deuxième journée d’Etonnants voyageurs ! Il est donc temps d’en faire un bref compte-rendu.

Ce matin, Xian, une autre amie et moi, nous sommes parties beaucoup plus tôt qu’hier, afin d’y être à l’ouverture.

Le temps d’admirer un joli bateau :

joli bateau Puis me voilà partie vers la maison de l’imaginaire où se déroulait la conférence Zombies, fantômes et autres créatures de l’ombre avec Jérôme Noirez, Yann Autret, Guillaume Bianco, Nina Allan et Pierre Dubois. Elle était animée par Claudine Glot. Si la conférence n’a pas été très développée du côté des zombies (au grand dam de Cornwall qui assistait aussi à la conférence), il y a eu sur la fin quelques réflexions sur les fantômes et les différences de perceptions de la mort suivant les cultures françaises et anglo-saxonnes.

Je me suis ensuite dirigée vers le salon où j’ai croisé Ty Bel, Elessar et sa copine. Profitant du fait que Kissifrott soit sur le stand Mirobole, j’ai acheté mon premier livre de cette maison d’édition, avec un titre… savoureux Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère et rencontré l’amour de S.G. Browne. Je suis également allé voir Laurent Ladouari donc j’avais beaucoup apprécié le roman Cosplay (et dont il faut absolument que je vous parle) et j’ai été ravie de discuter avec lui du livre. J’ai aussi fait dédicacer Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda et j’ai réussi à caser deux phrases en espagnol.

Après toutes ces rencontres (et un petit tour sur le stand Critic pour faire coucou aux gens), il était temps de déjeuner. Avec Cornwall et une amie à elle, nous sommes ensuite tombées

joli café par hasard sur le café le plus charmant qu’il m’ait été donné de voir à Saint-Malo comme vous le prouvera cette photographie.

Nous nous sommes ensuite rendues à une conférence nommée Romans noirs : quand le fantastique s’en mêle avec Saul Black, Sébastien Raizer, Indrek Hargla et Antoine Tracqui. Elle était animée par Dominique Chevalier. J’ai été assez déçue par cette conférence car même si la modératrice était fort sympathique, il n’y a pas du tout eu d’échanges entre les intervenants et cela était davantage de la promotion de livres plutôt qu’un véritable débat. C’est bien dommage, même si les intervenants étaient intéressants.

Je suis ensuite retournée sur le salon pour faire dédicacer Le quatrième mur de Sorj Chalandon (dont il faudra aussi absolument que je vous parle). J’ai aussi succombé et fait deux autres achats : Le prestige de Christopher Priest (avec qui j’ai réussi à discutailler en anglais) et L’opéra de Shaya de Sylvie Lainé, qui a gagné le Grand Prix de L’Imaginaire de la nouvelle cette année.

Xian n’ayant pu venir hier au Sanchez, il nous a bien fallu y retourner, j’y ai bu un thé. Nous nous sommes ensuite rendues à la remise du Grand Prix de l’Imaginaire où les lauréats m’ont tous donné très envie d’acheter leurs romans. J’ai échangé quelques mots avec le secrétaire du prix Pascal Patoz et grapillé un verre de champagne.

C’est sur cette note positive que nous avons regagnés nos pénates. Tout comme hier, j’ai passé une excellente journée et même si les journées sont longues, il est très agréable de passer de telles journées !

A demain soir pour le compte-rendu du dernier jour du festival !

Publicités

1 thought on “Etonnants voyageurs 2015 : jour 2”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s