Je lis, La quinzaine de l'imaginaire

Démarrage de la quinzaine de l’imaginaire !!!

logo 15aine imaginaire
Bienvenue dans la quinzaine de l’imaginaire qui démarre à partir aujourd’hui jusqu’au 14 février !
Si vous avez envie de parler de ce type de littérature, bienvenue ! Vous pouvez laissez un lien vers votre billet en commentaire et je l’ajouterai en bas de ce billet. Vous pouvez aussi échanger sur le groupe facebook ! Les détails et le programme sont sur ce billet.

En ce premier jour, je vais jouer les curieuses et vous demander ce qui vous attire le plus dans ce type de littérature. Mettez plein de commentaires, je verrai s’il y a des tendances et j’essaierai d’en faire un billet.

Pour ma part, je suis attirée par les voyages et la découverte d’univers inconnus et totalement différents de ce que l’on peut trouver dans la réalité. J’aime aussi que cette distance permette une réflexion poussée sur des sujets importants tels que la guerre, la politique… qui ne serait pas possible autrement.

A demain !

Les billets du jour :

 

Publicités

5 thoughts on “Démarrage de la quinzaine de l’imaginaire !!!”

  1. Bonjour, ça tombe bien, je voulais te donner le lien vers mon billet de présentation 😉
    https://pativore.wordpress.com/2016/02/01/la-quinzaine-de-limaginaire-avec-arieste/
    Ce que j’aime dans la littérature de l’imaginaire, ce sont les mondes qui n’existent pas en réalité, qui me font rêver (ou peur), voyager différemment, ce sont les personnages et les êtres complètement différents de ce que l’on connaît, c’est le fantastique, la magie, la liberté 🙂

  2. Ce que j’aime, c’est qu’on peut jouer avec les possibles, imaginer, créer. J’aime aussi parce qu’on peut jouer avec les réalités historiques, avec les croyances, les mythes, les contes…
    Dans l’imaginaire, on peut tous faire, même des gouttes qui tombent en haut si on chiade bien son monde

  3. Un roman steampunk pour moi en cette quinzaine de l’imaginaire (c’est plutôt le hasard parce que je lis peu cette littérature) : Feuillets de cuivre, Fabien Clavel. Un récit qui m’a un peu déçue. L’exercice est maîtrisé, certes, tous les codes du genre y sont… mais quelle froideur ! Je suis passée à côté. Dommage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s