Rencontre avec le collectif Georgette Sand

27654996_10157219133163009_1800587239349205685_nVendredi dernier, je me suis rendue à la rencontre avec le collectif Georgette Sand, organisée par la librairie rennaise La Nuit des Temps. Je ne connaissais pas du tout ce collectif avant d’entendre parler de la rencontre sur les réseaux sociaux, mais leur site Internet m’a donné très envie de m’y rendre.
Les membres du collectif sont venues présenter leur ouvrage Ni vues ni connues qui présente des femmes méconnues dans l’histoire
Durant cette rencontre, elles ont parlées de l’effacement des femmes dans l’histoire qui sont souvent cantonnées à des rôles d’amoureuse (comme George Sand dont on oublie l’activité politique) ou d’épouse (comme Brunehaut qui fit passer l’Europe de l’Antiquité au Moyen-Age). On constate aussi qu’on efface l’aspect intellectuel de la vie de certaines femmes si elles ont une sexualisation assumée. C’est ainsi le cas pour Joséphine Baker très engagée aux côtés de Martin Luther King.
Paradoxalement, les vraies méchantes sont aussi oubliées sous le prétexte que les femmes sont plus douces, il y a également eu des nazies et des communistes impitoyables, dont on a oublié le nom.
Les membres du collectif ont aussi évoqué la problématique de « la légende noire » où les femmes importantes sont décrédibilisées tels Elizabeth Bathory ou Aliénor d’Aquitaine.
L’effacement des femmes dans l’histoire pose évidemment un problème de sources car si la personne n’a pas de disciples elle sera oubliée. Malgré les tentatives d’effacement de l’oeuvre d’Hypathie, des archives anciennes rédigées par ses disciples ont ainsi été récemment découvertes. Mais toutes les femmes n’ont pas eues cette chance et certaines n’ont pas pu être évoquées dans ce livre, faute de sources attestant de leurs vies et œuvres.
À la différence des biographies habituelles, l’ouvrage ne présente pas la vie sentimentale qui est souvent l’angle le plus connu comme par exemple pour Camille Claudel.
Au delà de l’aspect historique, l’objectif de cet ouvrage est aussi de montrer aux femmes d’aujourd’hui que c’est important d’assumer ses succès et de signer ses œuvres.
Je n’ai pas pu tout prendre en note mais j’ai trouvé cette rencontre très intéressante et je compte bien me procurer l’ouvrage un de ces jours !
Le site du collectif Georgette Sand pour en savoir plus, ainsi que la page facebook de la librairie La Nuit des Temps.

Publicités

2 réflexions sur “Rencontre avec le collectif Georgette Sand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.