Reprise du challenge victorien par Camille !!!

victorien 2013

 

Le challenge victorien déménage chez Camille ! J’espère que vous serez nombreux à le suivre là-bas ! Pour ma part, je continuerai bien évidemment de participer mais c’est désormais Camille qui s’occupera de tout 🙂 Je vais supprimer le récapitulatif et la présentation du challenge sur mon blog pour éviter les confusions.

Pour continuer le challenge c’est donc par là que ça se passe :

LA PRÉSENTATION DU CHALLENGE

LE RÉCAPITULATIF DES BILLETS

Merci beaucoup à Camille de reprendre le challenge, je sais qu’il sera entre de bonnes mains ! 😀

Des petites nouvelles (et cherche repreneur de challenges)

Chers amis du blog, rassurez-vous LE BLOG NE S’ARRÊTE PAS (je le mets en gras pour être sûre que même un lecteur distrait ne le manque pas).

Par contre, avec le site Les Mandragores je manque de temps pour bloguer. Créer une entreprise comme celle-ci demande du temps, beaucoup de temps. Outre les articles à rédiger, je m’occupe de la communication du site et débutant dans ce domaine je mets forcément plus de temps qu’un professionnel aguerri. En plus du boulot pour le site qui pour l’instant ne génère pas de rentrées financières, je cumule des petits boulots qui m’offrent l’avantage d’être plutôt agréables (je garde des enfants adorables), stables et me permettant de continuer à travailler sur le site.

Alors durant mon temps libre, j’en profite pour voir mes amis, sortir mais aussi aller voir vos billets. Je commente peu certes, mais je continue à aller les voir.

Comme vous pourrez le constater en allant sur Les Mandragores j’aime toujours autant écrire des billets, et en particulier des billets de lecture. L’envie d’écrire sur le blog n’est donc pas du tout partie, bien au contraire. Mais pour l’instant je n’arrive pas à m’organiser pour le faire dans des conditions très régulières. Je pense que la situation devrait finir par se stabiliser mais pour le moment ce n’est pas du tout évident (pour moi, je vois que des gens arrivent à tout très bien gérer et ils ont mon respect le plus total). Mais pour être sûre que ce soit clair TOUT VA BIEN, je suis ravie de ma situation professionnelle qui semble sur la bonne voie, et je fais des activités que j’apprécie beaucoup.

Par contre, il y a des choses qui n’attendent pas et les challenges font partie de ce cas de figure, puisqu’ils vous concernent vous aussi. J’aimerais donc proposer à plusieurs d’entre vous de reprendre les challenges que j’organise (challenge victorien, challenge les lieux imaginaires et challenge il était fois dans l’ouest). Ce sont mes bébés chéris et ce n’est pas facile pour moi de les confier à quelqu’un d’autre, mais ils méritent des gens qui ont plus de temps pour s’en occuper.

Par contre, je ne les confierai pas à n’importe qui, autant vous prévenir. Je ne les confierai qu’à des personnes que je connais (en vrai ou sur les blogs), en qui je sais qu’ils seront entre de bonnes mains (je n’emploie pas l’expression bébés chéris pour rien). Si je ne vous connais pas, il faudrait que vous soyez recommandé par quelqu’un que je connais. Evidemment, vous pouvez reprendre les challenges à plusieurs (voire même avec moi en co-organisatrice), je vois que ça se fait beaucoup en ce moment, ce qui n’est pas plus mal car un challenge demande pas mal de temps. Le challenge victorien en particulier demande beaucoup de temps, les deux autres sont plus faciles à gérer. Je vous laisserai bien entendu les clefs des groupes facebook liés. Par contre, si je vous les ai confiés, vous pouvez les organiser comme bon vous semble, changer les modalités, les événements, les logos… ils seront tout à vous !

Je vous laisse donc réfléchir pour me proposer de reprendre le ou les challenges qui vous plairaient. Pour que ce soit plus simple pour tout le monde, faites-le en commentaire de ce billet, vous pouvez même en discuter entre vous. On discutera ensuite des détails pratiques. Quand on aura tout mis au point j’annoncerais sur le blog chez quels blogs les challenges iront se loger.

Dans le cas où personne ne voudrait reprendre les challenges (ou juste un ou deux sur les trois), je continuerai à m’en occuper comme je peux.

Sur ce petit mot, je vous souhaite un excellent dimanche !!! 🙂

Le guide steampunk – Etienne Barillier et Arthur Morgan (Dimanche victorien de septembre)

le guide steampunk

Pourquoi ce livre ?

Le steampunk étant de plus en plus à la mode, j’ai eu envie de mieux comprendre ce phénomène qui combine deux de mes centres d’intérêt (la science-fiction et le XIXe siècle) avec ce petit guide découvert en librairie.

tea cup and queen lylouanne

Le deuxième dimanche étant consacré à l’époque victorienne, n’oubliez pas de me laisser vos liens en commentaires 🙂

Ce qu’en dit la quatrième de couverture :

« Des machines gigantesques mues par la vapeur, des héros en hauts-de-forme et monocles, des héroïnes en crinolines et ombrelles… L’imagerie du steampunk ne cesse de fasciner depuis la création du genre dans les années 1980. Mais, quelles en sont les origines ? Et quelles sont les oeuvres majeures en littérature, au cinéma ou en bande dessinée ? 
Rédigé par Étienne Barillier, spécialiste incontournable du genre, et Arthur Morgan, cofondateur de la communauté French Steampunk, ce guide dresse un état des lieux du steampunk aujourd’hui autour, notamment, de rencontres avec Tim Powers, K. W. Jeter, James Blaylock, Greg Broadmore ou Mathieu Gaborit. »
Mon avis :
Pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler du steampunk qui est un phénomène difficile à définir, la formule célèbre de Douglas Fetherling permet de s’en représenter un peu l’esprit :
« Le steampunk s’efforce d’imaginer jusqu’à quel point le passé aurait pu être différent
si le futur était arrivé plus tôt. »
Avec une telle définition, on se doute qu’il est difficile de présenter le steampunk, mais les auteurs ont ici accompli un important travail de recherches digne de travaux universitaires. Avec cependant une couverture beaucoup plus belle (si vous avez fait des études, vous vous rappelez forcément de ces couvertures avec les auteurs qui posent dessus).
Mais ne croyez pas que vous vous ennuierez en lisant ce guide. Ici, point de formulations pompeuses, le but est vraiment de présenter et de clarifier les choses pour un public sensible au phénomène.
Après une introduction et dix questions pour présenter un peu les choses, les auteurs nous brossent un historique du mouvement littéraire depuis ses origines lointaines avec Jules Verne ou bien H.G. Wells jusqu’à la nouvelle vague actuelle. On peut ensuite y lire un guide de lecture présentant des fiches de lecture sur tous les romans steampunks parus, émaillées d’entretiens avec certains auteurs. On peut notamment lire celles des trois « pères fondateurs » que sont James Blaylock, K.W. Jeter et Tim Powers. L’ouvrage poursuit par la présentation de bandes dessinées, de films, de musiques et bien évidemment de costumes.
En tant que « vaporiste » débutante (quel joli mot !), j’ai évidemment beaucoup appris à la lecture de ce guide, en particulier sur la dimension « punk » du steampunk et le côté Do It Yourself qui me donnerait presque envie de me mettre à la couture (pour cela il faudrait déjà que je sache faire un ourlet). J’ai également apprécié que le livre ne limite pas le steampunk à l’univers victorien et tente de montrer qu’il y a énormément de pistes à explorer dans cet univers foisonnant.
Bien évidemment, ce livre est aussi un nid de tentations qui vous donnera envie de lire énormément de livres sur le sujet (et d’en éviter d’autres), il en va de même pour les films. J’aurais cependant aimé que l’on présente aussi des illustrations, même si je comprends tout à fait que cela aurait énormément augmenté les coûts de fabrication du livre (et pour 10€ je ne me plains pas). Du coup, je n’aurais rien contre un petit volume complémentaire en couleurs, pour compléter mes connaissances sur le sujet.
Le steampunk n’est donc pas juste un joli truc à la mode, mais un véritable phénomène littéraire et culturel sur lequel je vous conseille vivement de vous pencher au travers de ce guide.
victorien 2013

Dimanche victorien d’août

tea cup and queen lylouanne

Honte à moi, je n’ai pas encore terminé Les Hauts de Hurlevent, il est bien entamé mais pour l’instant je n’ai pas assez de matière pour en faire un billet. Je m’excuse donc auprès de tous les participants, je publie mon billet au plus vite.

Acherontia a lu Les Hauts de Hurlevent et je vous recommande son beau billet.

Hilde a également publié un billet sur L’hôtel hanté de Wilkie Collins, Sharon a parlé de Carmilla de Sheridan Le Fanu, Poppysonazeppelin a lu un livre sur les bas-fonds de Londres.

En attendant, voici le clip de la chanson Wuthering Heights de Kate Bush, qui retranscrit bien l’ambiance du roman il me semble :

Bon dimanche victorien à tous !

Deux lectures communes pour le mois d’août !

Voici deux propositions de Lectures Communes organisées des challenges victoriens et les mondes imaginaires !
tasse et assiette violettes lylouanne tu

A l’occasion du dimanche victorien d’août qui tombera le 11, je vous propose de nous retrouver autour du livre Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë. Si vous avez envie de parler d’une adaptation ça compte aussi !

Comme d’habitude, vous pouvez évidemment participer au dimanche victorien avec un autre ouvrage ou film ou autre billet de votre choix.

Pour ceux qui ont FB, vous pouvez vous inscrire à l’événement ici.

logo-challenge-lieux-imaginaires

Pour le challenge Les Lieux Imaginaires, je vous propose de nous retrouver le 25 août autour d’une saga de fantasy. Nous avons tous des sagas qui traînent dans notre PAL ou des tomes 1 qui attendent d’être découverts, voici l’occasion idéale de les déterrer !

Pour ceux qui ont FB, vous pouvez vous inscrire à l’événement .

J’espère que ces propositions vous plairont !

De beaux logos pour le dimanche victorien réalisés par Asphodèle !

tea cup and queen lylouannetasse et assiette violettes lylouanne tu

 

Asphodèle s’est proposé pour réaliser de jolis logos pour le dimanche victorien, et vous me connaissez je suis toujours prête à avoir de jolis logos sans rien faire ! 

Du coup, voici les adorables logos que vous pourrez utilisez pour le 14 juillet, entre deux coups d’œil au défilé 😉

Un grand grand merci à Asphodèle !!! Et merci à Shelbylee qui centralisera vos billets pour cette session !

 

Black-out de juillet et annonce pour le dimanche victorien

victorien juin

 

Comme certains le savent peut-être je vais aller travailler un mois dans un petit musée dans le Tarn (je vous le mets en photo ci-dessous).

musée du protestantismeComme je serait logée sur place je n’aurais pas accès à internet. Du coup, plutôt que d’essayer vainement de suivre durant mon jour de congé hebdomadaire (le mardi), je préfère baisser le rideau du blog pendant un mois et vous retrouver en pleine forme en août !

En ce qui concerne le dimanche victorien de juillet, Shelbylee s’est gentiment proposée pour reprendre le flambeau pour le deuxième dimanche de juillet. Un grand merci à elle ? Donc vos billets seront à poster sur son blog ici.

Je continuerait à poster d’ici la fin de la semaine mais au moins vous serez prévenus en avance.

Lectures communes victoriennes

victorien 2013

Parce que je ne suis pas la seule à organiser des choses autour de la littérature victorienne, voici quelques billets qui présentent des lectures communes. Je suis sûre que vous y trouverez votre bonheur, de mon côté j’espère avoir le temps de participer à quelques-unes. N’hésitez pas à me signaler si vous organisez quelque chose 🙂

Juin

29 – Un conte de deux villes – C. Dickens chez Shelbylee

Juillet

Date à définir – Le maître de Ballantrae – R.L. Stevenson chez Claudialucia

1- Rutland Place – Anne Perry chez Bianca

14 – Dimanche victorien

Les amoureux de Sylvia – E. Gaskell chez Virgule

Août

2 – Le cadavre de Bluegate Field – Anne Perry chez Bianca

11 – Dimanche victorien

31 – David Copperfield – C. Dickens chez Shelbylee

Les confessions de Mr Harrison – Elizabeth Gaskell

victorien juin Pourquoi ce livre ? Coralie m’a offert ce livre qui était sur ma wish-list lors du swap de Noël, j’ai donc mis ce livre de côté pour pouvoir vous en parler lors du premier dimanche victorien ! Pour les participants à ce dimanche victorien, merci de me laisser le lien de votre billet en commentaire je l’ajouterai à mon billet dans la journée.

Vos billets : Syl a lu avec moi Les confessions de Mr. Harrison, Karine a lu Défi à Sherlock Holmes, Deuzenn a lu Cranford, Sharon a lu Les bienfaits de la mort, Virgule a lu Les Forestiers

Ce qu’en dit la quatrième de couverture : « L’arrivée à Duncombe de Mr Harrison, jeune médecin londonien célibataire, met la gente féminine en émoi. Les jeunes filles revêtent leurs plus belles tenues, leurs mères organisent moult thé, bals et rencontres inopinées. Le village commente chaque fait et geste de ce beau parti qui tente de ne pas commettre d’impair, car le vent tourne vite à Duncombe, l’état de grâce ne dure jamais longtemps… »

Mon avis

Voilà une lecture très divertissante, qui m’a bien diverti durant le court laps de temps de ma lecture (le livre fait 157 pages). Contrairement à la plupart des histoires dites « sentimentales », ici nous avons un point de vue masculin et Elizabeth Gaskell sait nous présenter des personnages très convaincants et sympathiques, à l’image du personnage de John Thornton dans Nord et Sud. On peut facilement se mettre à la place de ce pauvre homme qui se voit limite harcelé par tous les parents de jeunes filles et est l’objet de fausses rumeurs. On rit un peu, tout en étant un brin agacé par tous ces empêcheurs de tourner en rond qui s’ennuient au point de vouloir ruiner la réputation des autres. L’auteur est définitivement douée pour capter l’esprit de son époque, et vous rentrerez facilement dans cet univers rural victorien, entre charme et oppression. L’écriture souffre un peu d’avoir été d’abord publié sous forme de feuilleton, avec de petits chapitres qui nous offrent certes une narration rapide, mais qui la rende finalement assez abrupte. Je conseillerais donc de ne pas faire comme moi en le lisant d’une traite, mais de vous lire un chapitre de quelques pages tous les jours, vous aurez ainsi davantage l’occasion de vous attacher davantage aux personnages.

En bref : un bon moment de lecture, mais qui est loin pour moi du coup de cœur qu’a été Nord et Sud. Je compte cependant poursuivre ma découverte de cet auteur. victorien 2013