Challenge "Il était une fois dans l'Ouest", Littérature américaine, Littérature jeunesse, Oldies

La petite maison dans les grands bois – Laura Ingalls Wilder

la petite maison dans les grands bois

Pourquoi ce livre ?

Comme à peu près tout le monde, j’ai regardé quelques épisodes de la série La petite maison dans la prairie et une amie a eu la gentillesse de me prêter ce livre écrit par la véritable Laura Ingalls et qui est le premier de la série.

Ce qu’en dit la quatrième de couverture :

Il y a un siècle, quelle pouvait être  la rude existence d’une famille de pionniers, loin des villes, tout au nord des Etats-Unis ?  Travaux et soucis ne manquent pas pour Mary, Laura et leurs parents, mais il y a aussi des jours de fête dans ces grands bois encore peuplés de bêtes sauvages.

Tous les enfants des Etats-Unis sont passionnés par les livres de Laura Ingalls Wilder.

Mon avis :

Bien que ce livre soit clairement orienté jeunesse, j’en ai beaucoup apprécié la lecture. Ce livre est en effet un témoignage unique de la vie au XIXe siècle au nord des Etats-Unis. Une vie rude, à la limite de la survie, et qui est difficile à appréhender à notre époque, en particulier pour une Européenne. On a du mal à se rendre compte que ces gens vivaient très isolés les uns des autres, qu’ils ne voyaient personne durant des semaines entières, et que sans un travail constant ils pouvaient tout perdre du jour au lendemain. Pour autant, ce livre n’est pas du tout misérabiliste, et Laura nous dépeint une enfance heureuse auprès de sa famille dans sa petite maison « si confortable » qui la garde à l’abri des ours et des loups. Il y a également des moments de fêtes et de rassemblements joyeux.

Pour la comparaison avec la série TV, cette dernière narre une période de la vie de Laura qui sera racontée dans les autres tomes donc je ne peux pas vraiment me prononcer. Mais je me rappelle avoir été impressionnée enfant par la rudesse du climat hivernal dans certains épisodes. Le caractère des personnages me semble également assez proche dans le livre et dans la série.

Je vous recommande donc vivement de lire ce monument de la littérature américaine, qui en plus se lit assez vite. Pour ma part, je compte bien continuer à découvrir les souvenirs de Laura.

Du côté des challenges :

challenge ouest

 

Publicités