Je lis, Salons et festivals

Mes achats d’Étonnants Voyageurs

dsc_0868.jpg Le festival Étonnants Voyageurs s’est achevé lundi soir. En attendant les comptes-rendus, voici mes achats. J’aime fouiner dans le salon du livre pour découvrir des ouvrages et des maisons d’éditions que je ne connais pas du tout.

  • Agatha, es-tu là ? : J’ai été attirée par la couverture et le sujet, la disparition d’Agatha Christie m’a toujours fascinée et les auteurs ont l’air d’avoir fouillé leur sujet.
  • Dans la forêt : il a été acheté à cause de mon amie Hélène avec qui j’ai assisté à une conférence sur la survie et qui a beaucoup aimé ce livre. L’autrice était en dédicace quand je suis passée devant le stand Gallmeister, je me suis donc laissée tentée. Le début est pas mal du tout !
  • La citoyenneté républicaine face au libéralisme économique : j’aime beaucoup aller fouiner du côté des éditions Apogée et le sujet m’intéressait beaucoup.
  • Alejo Carpentier, de la Bretagne à Cuba : toujours chez Apogée, l’auteur était là et j’étais curieuse d’en savoir plus sur Carpentier.
  • Désobéir le petit manuel : trouvé sur le stand de la librairie La cour des miracles, j’ai trouvé intéressant l’aspect concret de ce manuel sur la désobéissance civile.
  • Les éclaireurs : j’ai beaucoup aimé Les falsificateurs il était donc logique que je prenne la suite, surtout avec l’auteur en dédicace.
  • 106 façons simples de supporter ces temps assommants : je l’ai feuilleté sur le stand et il m’a fait rire, une raison bien suffisante non ?

Vous connaissez certains de ces livres ? Vous tentent-ils ?

Publicités
Je lis, Salons et festivals

Mes 10 conseils aux festivaliers

notebook-2303199_1280A force d’arpenter les festivals, j’ai acquis quelques bonnes habitudes. En cette veille d’excursion malouine, il est temps de se préparer !
1- Prévoir de l’eau
L’eau en bouteille est bien souvent chère et on perd du temps à en trouver. Autant prendre directement une bouteille d’eau avec soi. Si vous êtes une accro au thé comme moi, vous pouvez aussi prendre votre thermos.
2- Prévoir aussi à manger
Pour éviter de chercher quoi manger, de perdre du temps et parfois de ne rien trouver à cause de vos allergies. En plus, ça fait faire des économies (et donc plus de livres ! ) et on évite de manger des trucs gras. Le combo de feignasse ultime que je suis est de manger pendant les tables rondes. Prévoir aussi du goûter.
3- Venir dès le matin
C’est le moment le plus agréable, car il y a bien moins de monde dans les allées mais autant d’auteurs pour faire les dédicaces.
4- Fouiner dans les stands qu’on ne connaît pas
Bien entendu, je connais déjà quelques auteurs et maisons d’éditions et j’aurais déjà largement de quoi m’occuper avec ça. Mais mon petit plaisir est d’aller arpenter les allées « le coeur ouvert à l’inconnu » comme dirait Joe Dassin et de découvrir des auteurs et des maisons d’éditions dont je n’avais pas ou peu entendu parler.
5- Ramener un sac pour les livres
Les sacs qu’on nous donne ont beau être jolis ils ne sont pas toujours pratique à porter toute la journée. Je vous recommande donc de prendre un tote-bag dans votre sac pour être plus tranquille.
6- Faire le tour plusieurs fois
Parce que d’expérience on ne voit pas tous les trucs intéressants au premier passage.
7- Flâner seul de temps en temps
J’aime me prendre un temps en solitaire pour traîner et découvrir des trucs, on n’a pas toujours les mêmes envies au même moment que ses amis, il faut mieux les quitter un peu que de rester à tout prix ensemble et se frustrer mutuellement.
8- Prendre du liquide
Si vous avez comme moi une petite tendance à l’achat compulsif de livres, fixez-vous un budget et retirez-le en liquide. Comme on voit plus l’argent filer, il est plus facile de se refréner sans frustrations.
9- Faire un petit planning
En début de journée, faites-vous un petit planning des choses que vous voulez absolument faire pour ne pas vous laisser déborder et vous rendre compte en fin de journée que vous n’avez rien fait de palpitant.
10- Oublier parfois son planning
On est quand même là pour se détendre, donc si la conférence que vous avez prévue de voir est pleine ou que l’auteur que vous vouliez n’est pas disponible, respirez un grand coup et intéressez-vous à autre chose. Ce sera peut-être une excellente découverte !

11 – Amusez-vous !

Je lis, Salons et festivals

Ma sélection du programme d’Etonnants Voyageurs 2017

affiche étonnants voyageurs

J’ai examiné pour vous la petite centaine de pages du programme et voici ma sélection de choses à voir !

Le samedi :

  • Une rencontre avec Michel Serres (14h, Maison de l’Imaginaire)
  • Une après-midi consacrée à Lovecraft (14h15, Théâtre Chateaubriand)
  • Une rencontre sur la SF et l’écologie avec Danielle Martinigol, Jean-Marc Ligny et Ian McDonald (17h30, ENSM)
  • Un café littéraire avec Laurent Gaudé (17h45)

Le dimanche :

  • Une matinée consacrée à Bob Dylan avec François Bon, Patrice Blanc-Francard et Georges-Olivier Chateaureynaud (10h, théâtre Chateaubriand)
  • Un café littéraire avec Luis Sepulveda (14h)
  • Une rencontre sur le cryptozoologie avec Benoît Grison (14h, Maison de l’Imaginaire)
  • Une rencontre sur le retour du space-opera avec Laurent Genefort, Pierre Bordage et Romain Lucazeau (15h, ENSM)
  • La fabrique des mots avec Erik Orsenna, Patrick Rambaud et Henriette Walter (16h30, ENSM 1)
  • La remise du Grand Prix de l’Imaginaire (17h30, Maison de l’Imaginaire)

Le lundi :

  • Un café littéraire avec Antoine Bello (11h30)
  • Une après-midi consacrée à Jack London (14h, Théâtre Chateaubriand)
  • Un café littéraire avec Sylvain Tesson (16h15)
  • Une rencontre sur les personnages littéraires (16h30, Maison de l’Imaginaire)

Tous les jours :

  • L’exposition Gotland de Nicolas Fructus (Chapelle de l’Imaginaire)

Sans oublier tous les auteurs et éditeurs à aller voir !

Je lis, Salons et festivals

Les lauréats du Grand Prix de l’Imaginaire 2017

GPI

Les lauréats du Grand Prix de l’Imaginaire ont été désignés ! La remise des prix aura lieu dimanche 4 juin à 17h30 durant le Festival Étonnants Voyageurs.

  • Roman francophone : Latium de Romain Lucazeau
  • Roman étranger : Frankenstein à Bagdad d’Ahmed Saadawi
  • Nouvelle francophone : La Cité des Lamentations (recueil) de Paul Martin Gal
  • Nouvelle étrangère : Un pont sur la brume de Kij Johnson
  • Roman jeunesse francophone : Scorpi, tomes 1 à 3 de Roxane Dambre
  • Roman jeunesse étranger : La Fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains & La fille qui tomba sous Féérie et y mena les festoiements de Catherynne M. Valente
  • Prix Jacques Chambon de la traduction : Patrick Marcel pour Les Chroniques du Radch, tomes 1 à 3 d’Ann Leckie
  • Prix Wojtek Siudmak du graphisme : Laura Vicédo, Marion et Philippe Aureille pour BOXing dolls de Pierre Bordage
  • Essai : Du yéti au calmar géant. Le bestiaire énigmatique de la cryptozoologie de Benoît Grison
  • Prix Spécial : Hélène Collon et les éditions J’ai Lu Nouveau Millénaires pour la publication de L’Exégèse de Philip K. Dick

Visiblement, je ne suis pas très au fait de l’actualité littéraire puisque je n’en ai lu aucun mais je viens de me procurer Un pont sur la brume ainsi que la Cité des lamentations et un ami m’a prêté le premier tome des Chroniques du Radch en VF et VO pour que je puisse voir le travail de traduction. J’essaie de vous en parler cette semaine !

Je lis, Salons et festivals

Je serai ce weekend à Étonnants Voyageurs !

affiche étonnants voyageurs

Voici un rapide billet pour vous indiquer que je couvrirai ce weekend le festival Étonnants Voyageurs !

Je travaille le samedi mais je pense y aller au moins le dimanche et peut-être le lundi, je ferai en fonction des transports.

Mon objectif est bien sûr d’aller à la remise du GPI ainsi qu’à tout un tas de chouettes conférences et projections. Je suis en train aussi de voir pour planifier des interviews mais je n’ai encore rien de concret à vous annoncer. Suspense !

Bien entendu, vous saurez tout de cette nouvelle édition très vite !

Si vous vous y rendez également, faites-moi signe !

Je lis, Salons et festivals

Mes achats des Imaginales 2017

image

Avant de faire un compte-rendu détaillé de cette très belle édition des Imaginales 2017, commençons par un petit bilan de mes achats.

  • L’anthologie Destinations : anthologie officielle du festival, j’en connaissais certains auteurs, pas d’autres (donc de tester). Lu dans le train de retour, elle est pas mal du tout.
  • Le sorcier de l’île d’Orléans : tome 3 de la trilogie Le Crépuscule des Arcanes (mon avis sur le tome 1), j’ai beaucoup aimé les deux premiers et j’ai profité de la présence des éditions canadiennes Alire pour me procurer le dernier tome. Je suis d’ailleurs déjà en train de le lire !
  • Crimes, Aliens et Châtiments : dans un monde où les aliens débarquent, les auteurs de SF finissent au chomâge et deviennent détectives. Ecrit par Laurent Genefort, Laurent Whale et Pierre Bordage, il me fallait absolument ce livre dans ma PAL !
  • Porcelaine : cela faisait fort longtemps que j’entendais le plus grand bien de ce livre, j’ai donc profité de sa sortie poche pour me le procurer. Bonne idée, puisque j’ai dévoré le livre en moins de 24 heures. Je vous en parle très vite !
  • Dévoreur : en me faisant dédicacer l’anthologie par Stéphane Platteau, j’ai eu envie de découvrir ce petit livre joliment illustré.
  • AOC : en explorant les stands j’ai découvert cette revue éditée par le club Présences d’Esprits. J’ai donc pris un numéro pour tester.
  • Les humanoïdes : Présences d’Esprits proposant un livre à gagner grâce à jet de dés je n’ai pas pu résister et je suis repartie avec ce titre.
  • Le dernier magicien et Les adieux au soleil m’ont été offert par un ami qui faisait à la bouquinerie qu’il y a au centre ville d’Epinal, merci à lui !
  • Les masques du réel faisant partie du cycle de Lanmeur cela fait donc longtemps que je l’ai lu. Mais j’ai trouvé cette vieille édition dans la bouquinerie dont je parlais plus haut et j’ai profité de la présence de Christian Léourier pour me le faire dédicacer.

En conclusion, j’ai été plutôt raisonnable lors de mes achats d’Imaginales. Mais il faut dire qu’habitant à Rennes, j’assiste déjà à pas mal de dédicaces d’auteurs toute l’année donc j’ai bien souvent pas mal de nouveautés.

Vous avez lu certains de ces livres ?

Je lis, Salons et festivals

Je vais aux Imaginales !

imaginales 2017
La magnifique affiche officielle du festival, signée par Julien Delval

Après ma chouette expérience de l’année dernière, j’ai bien entendu programmé de retourner dans les Vosges à l’occasion du festival Les Imaginales qui aura lieu à Epinal du 18 au 21 mai 2017 !
Le thème de cette année est Destinations et le pays invité est la Suisse.

La liste d’invités et la programmation est prometteuse ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel du festival.

Si vous vous y rendez, faites-moi signe !

Je lis, Je sors, Salons et festivals, Utopiales

Utopiales 2016 : Premier jour

En direct de la salle de presse où il y a un ordinateur à disposition, voici mon compte-rendu de la journée d’hier ! Suivez-moi !

11h : Je fais du JDR

dsc_06341
En pleine partie de jeu de rôle !

Comme l’année dernière, je décide de débuter mon séjour en Utopiales par une partie de jeu de rôle. Avec mes deux colocataires, nous voilà embarquées dans un univers cyberpunk pour y incarner des technomanceurs, mi-homme, mi-machine. Je réponds au doux nom de Gertrude !

Le jeu, une adaptation de Royal Blood, se joue avec des cartes de tarot. Très participatif, il demande une grande implication des joueurs, ce qui est très intéressant. Le maître de jeu était super, si vous venez aux Utopiales aujourd’hui, cherchez Antoine, il y sera toute la journée !

13h : Je vais à des expos

dsc_06401
Exposition Bajram

J’ai ensuite essayé d’aller à une conférence, mais impossible de se concentrer. Je suis donc allée voir les expositions. Celle de Bajram, qui a illustré l’affiche, était pas mal, mais comme je n’ai pas lu Universal War, je n’ai pas été très intéressée par les planches.
Science Machina était très intéressante, j’ai appris beaucoup de choses et j’ai apprécié les planches de bande dessinée qui accompagnaient les explications. A voir !

dsc_06391
Écran profond des îles Salomon

Enfin, Prototypes du Grand Napotakeu valait le coup d’œil, notamment pour  ses installations.

15h : Je prépare Noël

J’ai aussi fait la file pour dédicacer un futur cadeau de Noël (mais je garde les détails secrets).

Conclusion : vive les Utopiales !

Une journée fort agréable, où je n’ai pas fait beaucoup de conférences mais j’ai pas mal traîné et papoter avec des gens. J’avoue que ce sont les moments que je préfère dans un festival : traîner et sentir l’ambiance spécifique des lieux.

Et vous, comment se passent vos Utopiales ?

Je lis, Je sors, Salons et festivals, Utopiales

Utopiales 2016 : J-3 !

utopiales2016De samedi jusqu’au 3 novembre se déroulera le chouette festival des Utopiales !

Machine(s)

Le thème de cette année sera autour des machines. Qu’elles soient pour explorer, pour transformer, pour servir ou simplement extraordinaires, elles seront omniprésentes dans le programme.

Un programme bien fourni

Comme tous les ans, je vais vouloir me dédoubler, il y a tant à voir et à faire. Voici ma sélection :

  • Samedi 12h : La machine est-elle l’avenir de la femme ?
  • Samedi 13h : Qui aura accès aux machines et à leurs ressources ?
  • Samedi 14h : Le vaisseau spatial comme personnage
  • Samedi 15h : Le voyage fantastique
  • Dimanche 11h : Remise du prix Planète SF des blogueurs
  • Dimanche 12h : Rencontre avec Alan Turing
  • Dimanche 13h15 : La drôle de guerre d’Alan Turing (documentaire)
  • Dimanche 14h45 : Cronos (film)
  • Dimanche 16h : La machine mythologique
  • Dimanche 19h : Remise du prix Julia Verlanger
  • Lundi 11h : Les machines alchimiques
  • Lundi 13h : L’uchronie technologique
  • Lundi 15h : Positivisme et science-fiction

Là-dedans, il faudra aussi que je trouve du temps pour les expositions, les dédicaces, les jeux et la causette avec les amis blogueurs et non-blogueurs. Ce sera très chargé !

Bien entendu, ce programme ne sera absolument pas tenu, et je ferai surtout à l’inspiration !

On se retrouve là-bas ?

J’y serai du samedi au lundi et je vous ferai un compte-rendu de chaque journée sur le blog. Si vous venez, faites-moi signe !

Je lis, Salons et festivals

Imaginales : jour 2

imaginales 2016 Hier j’étais un peu fatiguée de la route (et du lever à 5 heures du matin ), je suis donc arrivée un peu avant midi sur le festival. Je me suis directement lancée dans les dédicaces pour compléter ma collection pour l’anthologie et j’ai aussi fait signer Dur silence de la neige de Christian Léourier (oui encore) ainsi que le tome 2 du sang des 7 rois de Régis Goddyn. J’avais ramené Françatome de Johan Heliot et j’ai pu échanger avec l’auteur au sujet de cette intéressante uchronie. Toutes ces dédicaces ont été réalisées au fil de la journée suivant les opportunités et les files plus ou moins importantes. J’ai également profité de la présence des éditions Alire pour papoter et acheter la suite de L’ensorceleuse de Pointe-Lévy.

Le temps était chaud, et avec tout le monde présent dans la Bulle du Livre, il était difficile de rester là-bas. Je suis donc allée me promener pour découvrir le reste du festival. Celui-ci étant situé dans un parc en pleine ville, beaucoup de gens, même ceux qui ne lisent pas de littérature de l’imaginaire viennent flâner sur les stands. C’est très agréable de voir se mélanger ainsi les publics.

J’ai passé un bon moment dans la bulle des sciences où j’ai pu découvrir une exposition sur Jules Verne et où un médiateur scientifique m’a expliqué plein de choses sur les météorites, c’était très intéressant et je vous recommande d’aller y faire un tour si vous passez au festival aujourd’hui.


Du côté des conférences, je suis allée en voir deux. La première s’intitulait « Les mondes univers… de l’imaginaire ! » où Vincent Ferré, Régis Goddyn et Christian Léourier échangeaient autour de la création de monde. La deuxième présentait la maison d’édition Scrineo. Deux conférences forts intéressantes et bien animées.

Une autre journée très intéressante sur ce chouette festival, j’ai hâte de savoir ce qu’aujourd’hui me réserve !