dsc_06401

Utopiales 2016 : Premier jour

En direct de la salle de presse où il y a un ordinateur à disposition, voici mon compte-rendu de la journée d’hier ! Suivez-moi !

11h : Je fais du JDR

dsc_06341

En pleine partie de jeu de rôle !

Comme l’année dernière, je décide de débuter mon séjour en Utopiales par une partie de jeu de rôle. Avec mes deux colocataires, nous voilà embarquées dans un univers cyberpunk pour y incarner des technomanceurs, mi-homme, mi-machine. Je réponds au doux nom de Gertrude !

Le jeu, une adaptation de Royal Blood, se joue avec des cartes de tarot. Très participatif, il demande une grande implication des joueurs, ce qui est très intéressant. Le maître de jeu était super, si vous venez aux Utopiales aujourd’hui, cherchez Antoine, il y sera toute la journée !

13h : Je vais à des expos

dsc_06401

Exposition Bajram

J’ai ensuite essayé d’aller à une conférence, mais impossible de se concentrer. Je suis donc allée voir les expositions. Celle de Bajram, qui a illustré l’affiche, était pas mal, mais comme je n’ai pas lu Universal War, je n’ai pas été très intéressée par les planches.
Science Machina était très intéressante, j’ai appris beaucoup de choses et j’ai apprécié les planches de bande dessinée qui accompagnaient les explications. A voir !

dsc_06391

Écran profond des îles Salomon

Enfin, Prototypes du Grand Napotakeu valait le coup d’œil, notamment pour  ses installations.

15h : Je prépare Noël

J’ai aussi fait la file pour dédicacer un futur cadeau de Noël (mais je garde les détails secrets).

Conclusion : vive les Utopiales !

Une journée fort agréable, où je n’ai pas fait beaucoup de conférences mais j’ai pas mal traîné et papoter avec des gens. J’avoue que ce sont les moments que je préfère dans un festival : traîner et sentir l’ambiance spécifique des lieux.

Et vous, comment se passent vos Utopiales ?

utopiales2016

Utopiales 2016 : J-3 !

utopiales2016De samedi jusqu’au 3 novembre se déroulera le chouette festival des Utopiales !

Machine(s)

Le thème de cette année sera autour des machines. Qu’elles soient pour explorer, pour transformer, pour servir ou simplement extraordinaires, elles seront omniprésentes dans le programme.

Un programme bien fourni

Comme tous les ans, je vais vouloir me dédoubler, il y a tant à voir et à faire. Voici ma sélection :

  • Samedi 12h : La machine est-elle l’avenir de la femme ?
  • Samedi 13h : Qui aura accès aux machines et à leurs ressources ?
  • Samedi 14h : Le vaisseau spatial comme personnage
  • Samedi 15h : Le voyage fantastique
  • Dimanche 11h : Remise du prix Planète SF des blogueurs
  • Dimanche 12h : Rencontre avec Alan Turing
  • Dimanche 13h15 : La drôle de guerre d’Alan Turing (documentaire)
  • Dimanche 14h45 : Cronos (film)
  • Dimanche 16h : La machine mythologique
  • Dimanche 19h : Remise du prix Julia Verlanger
  • Lundi 11h : Les machines alchimiques
  • Lundi 13h : L’uchronie technologique
  • Lundi 15h : Positivisme et science-fiction

Là-dedans, il faudra aussi que je trouve du temps pour les expositions, les dédicaces, les jeux et la causette avec les amis blogueurs et non-blogueurs. Ce sera très chargé !

Bien entendu, ce programme ne sera absolument pas tenu, et je ferai surtout à l’inspiration !

On se retrouve là-bas ?

J’y serai du samedi au lundi et je vous ferai un compte-rendu de chaque journée sur le blog. Si vous venez, faites-moi signe !

DSC_0390

Imaginales : jour 2

imaginales 2016 Hier j’étais un peu fatiguée de la route (et du lever à 5 heures du matin ), je suis donc arrivée un peu avant midi sur le festival. Je me suis directement lancée dans les dédicaces pour compléter ma collection pour l’anthologie et j’ai aussi fait signer Dur silence de la neige de Christian Léourier (oui encore) ainsi que le tome 2 du sang des 7 rois de Régis Goddyn. J’avais ramené Françatome de Johan Heliot et j’ai pu échanger avec l’auteur au sujet de cette intéressante uchronie. Toutes ces dédicaces ont été réalisées au fil de la journée suivant les opportunités et les files plus ou moins importantes. J’ai également profité de la présence des éditions Alire pour papoter et acheter la suite de L’ensorceleuse de Pointe-Lévy.

Le temps était chaud, et avec tout le monde présent dans la Bulle du Livre, il était difficile de rester là-bas. Je suis donc allée me promener pour découvrir le reste du festival. Celui-ci étant situé dans un parc en pleine ville, beaucoup de gens, même ceux qui ne lisent pas de littérature de l’imaginaire viennent flâner sur les stands. C’est très agréable de voir se mélanger ainsi les publics.

J’ai passé un bon moment dans la bulle des sciences où j’ai pu découvrir une exposition sur Jules Verne et où un médiateur scientifique m’a expliqué plein de choses sur les météorites, c’était très intéressant et je vous recommande d’aller y faire un tour si vous passez au festival aujourd’hui.


Du côté des conférences, je suis allée en voir deux. La première s’intitulait « Les mondes univers… de l’imaginaire ! » où Vincent Ferré, Régis Goddyn et Christian Léourier échangeaient autour de la création de monde. La deuxième présentait la maison d’édition Scrineo. Deux conférences forts intéressantes et bien animées.

Une autre journée très intéressante sur ce chouette festival, j’ai hâte de savoir ce qu’aujourd’hui me réserve !

DSC_0384

Imaginales 2016 : jour 1

imaginales 2016 Comme promis, voici mon compte-rendu de cette première journée aux Imaginales !

Grâce à Blablacar, j’ai eu la chance de trouver un covoiturage qui me menait directement de Rennes à Epinal !

Arrivée vers 14h30, je me suis rendue directement au festival. Petite photo du cadre dans lequel on se trouve :DSC_0384
D’ailleurs en faisant cet article, je me rends compte que je n’ai pas fait de photos du festival en lui-même. Je me rattrape aujourd’hui, c’est promis !
 

Le temps de me familiariser avec les lieux, j’ai effectué deux achats :

  • Chaos de Clément Bouhélier
  • L’anthologie Fées et Automates

DSC_0385.JPGJe suis aussi passée me faire dédicacer Sitrinjeta par Christian Léourier (et comme toujours faire ma groupie) et faire un coucou à Xian en dédicace sur le stand Flammèche. Tel un enfant qui cherche à compléter son album d’autocollants, je suis partie en quête des auteurs présents dans l’anthologie mais je n’avais pas non plus envie de faire la file. J’ai quand même réussi à obtenir deux dédicaces, celles d’Adrien Tomas et  Cindy Van Wilder. Deux auteurs forts sympathiques dont j’ai hâte de découvrir l’écriture grâce à cette anthologie. J’ai aussi fait des coucous à Sylvie Miller et Denis Hamon, puis je me suis rendue à la conférence « Le roman historique : raconter le passé, DSC_0386penser le présent ! » avec Alain Grousset, Estelle Faye, Gilles Laporte, Danielle Martinigol et Christopher Priest. Une discussion très intéressante et bien animée par Sandrine Brugot-Maillard.

Après avoir bu une bière (modération blablabla), il était temps de quitter le festival. Avec des amis, nous sommes allés dans un restaurant qu’on nous avait recommandé. Sauf que ledit restaurant était totalement au-dessus de notre gamme de prix (genre 30€ le plat). J’ai brièvement pensé à m’enfuir, mais j’ai mangé juste une salade et je m’en suis tirée honorablement.

La suite de mes aventures demain !

 

imaginales 2016

Imaginales 2016, me voilà !

imaginales 2016.jpgDemain je pars pour les Imaginales à Épinal ! Un festival dont tout le monde me dit depuis des années qu’il est génial. Donc j’ai enfin réussi à m’organiser pour y aller !

Le programme des conférences est fort prometteur et j’aimerais me dédoubler pour tout voir !

Question invités, il y a du beau monde !

Voici une liste de tout les auteurs présents que j’ai déjà rencontrés en dédicace et auxquels je vous recommande de vous intéresser. Je ne cite que les noms parce que ce serait trop long de vous détailler le pourquoi (et que j’ai un covoit à 6h30 demain matin) mais ils sont tous forts sympathiques et intéressants alors allez vous faire une opinion par vous-même : Pierre Bordage, Fabien Cerutti, Romain D’Huissier, Sophie Dabat, Nathalie Dau, Lionel Davoust, Pierre Dubois, Estelle Faye, Régis Goddyn, Denis Hamon, Jean-Philippe Jaworski, Sylvie Lainé, Christian Léourier, Jean-Marc Ligny, Xavier Mauméjean, Sylvie Miller, Xian Moriarty, Christopher Priest et Philippe Ward.

Si certains d’entre vous ont prévu de venir, prévenez-moi par mail (aymeline.fonvieille@gmail.com) pour qu’on se dise bonjour ! Cela me ferait plaisir de vous voir !

Si vous ne venez pas, j’ai prévu de vous faire des comptes-rendus de chaque journée du festival, donc vous y serez un peu quand même 😉

DSC_0322

Rue des Livres : Jour 2

Ce deuxième jour du Festival Rue des Livres fut très agréable. Je suis arrivée en fin de matinée en compagnie de Xian (qui était aussi bénévole) et de Zeb.

Après le chouette déjeuner avec des bénévoles et des auteurs du stand Critic, j’ai pris mon poste à l’atelier Post-It. Les visiteurs pouvaient noter un livre qui leur a plu et en échange prendre un autre Post-It. Un atelier qui a bien plu, en particulier aux enfants.

DSC_0322

Le mur de Post-It !

Je suis repartie avec un Post-It pris au hasard :

DSC_0329

Le fameux Post-It

Puisque j’ai adoré Des Fleurs pour Algernon du même auteur, c’est une bonne pioche, je vais bientôt passer en librairie me le procurer.

Je me suis ensuite promenée dans le festival, puisque j’étais en mission spéciale de faire signer le livre d’or aux auteurs. L’occasion parfaite pour papoter avec plein d’auteurs et découvrir les livres ! Le temps de me faire une pause thé et crêpes et de papoter avec des amis, je suis enfin allée voir pour acheter des livres.

DSC_0330

Les achats du deuxième jour

La chasse à l’opossum a été acheté sur le stand de la Part Commune, qui réédite toujours des trucs sympas. Il y avait une offre 4 livres pour 20€, du coup on s’est regroupé avec les copines. Bien entendu, quand je tombe sur un Oscar Wilde je le prends c’est sûr !

Le petit éloge du petit déjeuner a été dédicacé par l’auteur, avec qui j’avais papoté lors de la signature du livre d’or. Le sujet me plait bien, je vais commencer à le lire demain matin.

Enfin, un petit tour sur le stand du Pécari Amphibie, une librairie rennaise que j’aime bien et où je trouve toujours des petits bouquins sympas. J’y ai donc pris L’art d’avoir toujours raison de Schopenhauer, un philosophe que j’apprécie beaucoup et qui écrit de manière compréhensible, et Les enfants de l’ombre de Barjavel (parce que Barjavel).

Quelques photos souvenirs prises un peu avant la fermeture et le démontage…

DSC_0323DSC_0324

DSC_0326

Bref, Rue des Livres 2016 c’était top et y être bénévole est une super expérience que je ne manquerai pas de renouveler !

Rue des Livres : Jour 1

En cette première journée, j’ai commencé par faire un petit tour du salon. J’ai croisé quelques copines blogueuses, vu quelques auteurs. Après le délicieux déjeuner, je suis allée faire mes trois heures de bénévolat. Une expérience très enrichissante dans une chouette ambiance, que je renouvellerai avec plaisir demain après-midi.

Du côté des achats, seulement deux poches pour le moment. La légende de nos pères de Sorj Chalandon et Yeruldegger de Ian Manook. Des achats déjà prévus, et de très jolies rencontres.

DSC_0318

J’ai également eu une dédicace sur un jeu de société nommé Abyss par son illustrateur Xavier Collette. Je me suis aussi fait dédicacer les Compagnons du Foudre par Arnaud Boutle, l’illustrateur de la couverture (je m’étais déjà fait dédicacer le livre).
DSC_0314

A demain  !

 

 

 

DSC_0310

Rue des Livres : Jour 0

Cette année, j’ai décidé de vous documenter le Festival Rue des Livres. En cette veille d’ouverture, j’ai participé un peu à la décoration et à l’accueil des exposants.

Quelques photos réalisées ce matin pour vous mettre l’eau à la bouche et vous donner envie de venir demain. Les livres n’attendent plus que vous !

DSC_0310DSC_0309

Le festival sera ouvert demain dès 10h, à côté de la patinoire Le Blizz à Rennes, Bus 3 arrêt le Blizz et 9 arrêt Gast. L’entrée est gratuite et il y aura plein d’animations sympas pour tous les âges !

 

Les 3 trucs cools que j’ai découvert grâce aux Utopiales 2015 et dont vous pouvez profiter aussi

Lors de mes trois jours aux Utopiales, j’ai découvert plein de trucs sympas (voir ici mes comptes-rendus des jours 1, 2, 3). Voici donc 3 trucs que je vous recommande :

1- Visiter Mars avec votre smartphone

Si vous aussi vous voulez vous promener sur Mars, vous pouvez le faire gratuitement avec votre smartphone ou votre tablette ! L’application VR2Mars vous transporte sur des relevés exacts de la planète et c’est très amusant à faire. En plus c’est gratuit !

2- Voir les conférences 

Si vous avez manqué les conférences, pas de problème, ActuSF en a enregistré beaucoup d’entre elles ! Vous pouvez les écouter en ligne, en audio ou en vidéo, et même télécharger les MP3 ! La liste des conférences est ici

3- Découvrir les éditions Alire

Les québécois les connaissent déjà mais ils sont désormais distribués en France, donc vous pouvez commander vos livres chez votre libraire sans souci, ou bien commander vous-même si vous n’avez pas de libraire sous la main puisque les frais de port sont offerts à partir de 3 livres achetés. J’ai quelques livres dans ma PAL donc je vous en reparle vite.

Utopiales 2015: jour 3

image

En ce troisième jour, j’ai commencé par fouiner dans les livres d’occasion, où j’ai trouvé un roman de Lafferty pour mes parents.
Je suis ensuite allée acheter un livre des éditions Alire, afin de participer au mois québécois qui commence aujourd’hui.
J’ai testé l’application VR2Mars qui permet de visiter Mars sur votre smartphone.

J’ai acheté un livre aux Editions Alire d’Esther Rochon, je vous en dirais plus dès que je l’aurai lu mais ça se passe en Enfer donc le concept me plaît 🙂

Sinon beaucoup de papotage avec les auteurs et les amis, parce que c’est aussi ça les festivals.

Enfin, une petite déception, j’ai voulu assister à la rencontre de Michal Ajvaz qui a remporté le prix des Utopiales, mais il était parti le matin sans prévenir personne. Déjà qu’il n’était pas du tout causant la veille à la dédicace (je ne demande pas grand chose mais au moins un petit échange, un sourire, une interaction quelconque), je n’ai pas pu me faire une bonne impression de cet auteur ce qui est bien dommage pour lui et pour sa maison d’édition qui ne méritait pas ça. Par contre l’organisation était au top, et Ugo Bellagamba est venu s’excuser ce qui était très aimable de sa part.

En conclusion, les Utopiales 2015 furent un très bon cru pour moi, j’ai rencontré plein de gens sympas et appris plein de choses intéressantes. J’espère que je pourrais y retourner l’année prochaine !