Challenge victorien, Classiques anglais

Jane Eyre – Charlotte Brontë

Pourquoi ce livre ?

Une adaptation cinématographique sortant aujourd’hui, Adalana a eu l’idée d’organiser une lecture commune de Jane Eyre. L’occasion idéale pour le sortir de ma PAL où il dormait depuis bien trop longtemps… Merci au site Ebooks libres et gratuits de mettre à disposition une édition de Jane Eyre très bien traduite !

De quoi ça parle ?

De Jane Eyre, jeune orpheline dont on suit l’existence depuis son enfance, sa vie en pension puis son travail en tant que gouvernante pour le pupille d’un certain Monsieur Rochester…

Qu’est-ce que j’en pense ?

J’ai tellement aimé que mon avis pourrait consister en des lignes de petits coeurs !!! Mais je pense que vous voulez un avis un brin étayé non ?

J’ai d’abord aimé l’histoire, qui commence lorsque Jane n’est qu’une enfant et s’étend sur des années ce qui fait qu’on a l’impression de bien la connaître, sentiment accentué par le fait qu’elle est la narratrice de l’histoire. Elle nous raconte ainsi toute sa jeunesse, ses joies et ses peines. Les autres personnages de l’histoire sont également très attachants, ses amis de pension ainsi que son entourage lorsqu’elle est gouvernante pour Rochester. Je ne dirais rien sur ce dernier si ce n’est qu’il est très complexe, afin de ne pas vous dévoiler trop l’intrigue et vous laisser le plaisir de la découverte.

L’intrigue du roman est elle aussi complexe, d’une part parce qu’elle s’étend sur une longue période comme je l’ai déjà dit, mais aussi parce qu’elle contient énormément de rebondissements qui retiennent en permanence l’attention du lecteur. J’irais même jusqu’à dire qu’il y a certes un côté romance développé, mais qu’il y a aussi des côtés thriller et social très présents qui donnent au roman toute sa force. Si vous êtes comme moi un brin obsessionnelle quand vous aimez un livre (« un brin » est une litote), vous aurez vraiment du mal à le lâcher !

Je vais maintenant m’attarder un peu sur l’aspect social du roman, puisqu’il m’est difficile d’aborder les aspects romances et thriller sans vous en dire trop. Ma seule remarque sur la romance sera donc que j’ai été totalement conquise, alors que je suis très exigeante en la matière, et je suis sortie de là avec des étoiles dans les yeux. Mais revenons à nos moutons. L’aspect social, disais-je, est bouleversant car la jeunesse de Jane Eyre est bien loin d’être rose. Recueillie toute petite par sa tante qui ne l’aime pas et entourée par des cousins qui la méprisent, Jane voit sa chance dans le fait de partir dans une pension pour orphelins. L’auteur montre à cette occasion l’absence de protection des orphelins mais aussi d’une certaine hypocrisie des gens fortunés faisant prétendument de la charité mais laissant en fait des enfants mourir de faim et de maladie. Ce sujet difficile est ici abordé avec beaucoup de subtilité et sert l’intrigue en façonnant le caractère de l’héroïne.

Charlotte Brontë réussit ici à la fois à avoir une plume brillante avec de magnifiques phrases mais aussi très facilement compréhensible, même quand on le lit 150 ans après la publication. Donc je le recommande sans crainte à tous ceux que les classiques effraient un peu, rassurez-vous le plus dur c’est de s’y mettre.

En une phrase

Si comme moi, ce livre traîne dans votre PAL, sortez-le vous ne le regretterez pas !

Les billets des autres participants à la Lecture Commune

                                     http://adalana.files.wordpress.com/2012/05/logo_jane-eyre.jpg?w=300&h=199

AdalanaEllcrysMissLéoShelbylee

Du côté des challenges

Publicités