Le soufflevent, tome 1: New Pearl – Alexandrie – Andoryss et Xavier Collette

soufflevent

Pourquoi cette BD ?

La scénariste et le dessinateur étant en dédicace à la librairie que je fréquente habituellement (Critic), j’ai eu envie de découvrir cette BD, attirée par le dessin et la quatrième de couverture.

Ce qu’en dit la quatrième de couverture :

Son nom est Coline Traveler, et elle est prête à tout pour traverser les Monts Andémiens et rallier Alexandrie, la cité des sciences. Bien sûr, elle sait que l’Aéropostale express ne doit pas prendre de passagers, mais la jeune fille n’a plus rien à perdre. Tout ce qu’elle emporte avec elle, c’est une armée à ses trousses, une détermination intacte, l’amitié d’un chat ailé, et une fiole qui contient la dernière invention de son père.

Une invention qui tient à la fois du merveilleux et du terrifiant…

… Son nom de code : Soufflevent.

Mon avis :

J’ai passé un très agréable moment de lecture. Les dessins sont très beaux, j’ai notamment apprécié les changements d’ambiance accentués par le changement de couleur dominante et les choix de cadrages.

L’univers, qui allie manipulations génétiques et conflits géopolitiques à de beaux paysages, est intéressant, et même si les personnages ne sont pas très originaux pour le moment, je pense (et j’espère) qu’ils vont révéler leurs potentiels dans les trois tomes suivants. Mention spéciale pour le chat Typhon.

En conclusion, on ne s’ennuie pas du tout à la lecture de ce premier tome, et j’ai hâte de retrouver cet univers pour en savoir davantage !

Du côté des challenges :

logo-challenge-lieux-imaginaires