Je lis, Je sors, Salons et festivals, Utopiales

Utopiales 2016 : Premier jour

En direct de la salle de presse où il y a un ordinateur à disposition, voici mon compte-rendu de la journée d’hier ! Suivez-moi !

11h : Je fais du JDR

dsc_06341
En pleine partie de jeu de rôle !

Comme l’année dernière, je décide de débuter mon séjour en Utopiales par une partie de jeu de rôle. Avec mes deux colocataires, nous voilà embarquées dans un univers cyberpunk pour y incarner des technomanceurs, mi-homme, mi-machine. Je réponds au doux nom de Gertrude !

Le jeu, une adaptation de Royal Blood, se joue avec des cartes de tarot. Très participatif, il demande une grande implication des joueurs, ce qui est très intéressant. Le maître de jeu était super, si vous venez aux Utopiales aujourd’hui, cherchez Antoine, il y sera toute la journée !

13h : Je vais à des expos

dsc_06401
Exposition Bajram

J’ai ensuite essayé d’aller à une conférence, mais impossible de se concentrer. Je suis donc allée voir les expositions. Celle de Bajram, qui a illustré l’affiche, était pas mal, mais comme je n’ai pas lu Universal War, je n’ai pas été très intéressée par les planches.
Science Machina était très intéressante, j’ai appris beaucoup de choses et j’ai apprécié les planches de bande dessinée qui accompagnaient les explications. A voir !

dsc_06391
Écran profond des îles Salomon

Enfin, Prototypes du Grand Napotakeu valait le coup d’œil, notamment pour  ses installations.

15h : Je prépare Noël

J’ai aussi fait la file pour dédicacer un futur cadeau de Noël (mais je garde les détails secrets).

Conclusion : vive les Utopiales !

Une journée fort agréable, où je n’ai pas fait beaucoup de conférences mais j’ai pas mal traîné et papoter avec des gens. J’avoue que ce sont les moments que je préfère dans un festival : traîner et sentir l’ambiance spécifique des lieux.

Et vous, comment se passent vos Utopiales ?

Publicités

2 réflexions au sujet de “Utopiales 2016 : Premier jour”

  1. Première journée bien remplie également (la seule, en fait. Pas le choix cette année) ! Dans la même file à 15h, juste devant, pour faire dédicacer un livre par le même auteur, mais pas pour noël (et pas le même livre d’ailleurs)…

    Table ronde avec Masse. Je connaissais les dessins, mais pas le bonhomme.

    Les autres tables rondes (le vaisseau comme personnage et Figures de l’inventeur dans l’imaginaire contemporain) étaient constructives. Comme cela arrive parfois durant les tables rondes, ils ne se paraphrasaient pas les uns les autres, donc, même dans les cas où ils n’avaient pas grand chose à dire, ce petit peu avait de l’intérêt.

    L’équipe du Bélial’ était aux petits oignons pour les contributeurs de Gotland, très chouette rencontre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s