Je lis, PAL et challenges

Ma Pal au 1er juillet 2017

Ce mois-ci ne fut pas très productif en terme de baisse de PAL, j’ai pourtant bien lu, mais je suis allée à Etonnants Voyageurs et surtout j’ai reçu mon intégrale de Clark Ashton Smith avec toutes ses contreparties. Total des courses : 119 livres. Heureusement, le mois de juillet devrait être calme du côté des achats ! J’essaye donc toujours de baisser à 100 livres même si là cela devient compliqué.

  1. Ajvaz Michal, L’autre ville
  2. Barbara Vanessa, Les Nuits de laitue
  3. Bastiani Ange, Le bréviaire du crime
  4. Bello Antoine, Les éclaireurs
  5. Bouhelier Clément, Ceux qui n’oublient pas
  6. Boulle Pierre, La Planète des Singes 
  7. Boukerche Amine, La Citoyenneté républicaine face au libéralisme économique
  8. Bradley Marion Zimmer, L’alliance
  9. Bradley Marion Zimmer, La maison des Amazones
  10. Brontë Charlotte, Shirley
  11. Browne S.G., Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère, et retrouvé l’amour
  12. Burroughs Edgar Rice, Le cycle de Mars
  13. Butcher Jim, L’aube des spectres
  14. Buzzati Dino, Douze nouvelles
  15. Caniguz Alper, Une fleur en enfer
  16. Chattam Maxime, L’Alliance des Trois
  17. Cherryh Carolyn J., Les adieux du soleil
  18. Coatrieux Jean-Louis, Alejo Carpentier De la Bretagne à Cuba
  19. Collectif, Utopiales 2015
  20. Collectif, Univers 1987
  21. Collectif, Nos voies d’espérance
  22. Collectif, L’aventure
  23. Collectif, Paroles d’amour
  24. Damasio Alain, So phare away
  25. Davoust Lionel, La Nuit
  26. Day Thomas, Daemone
  27. Dexter Colin, Casse-tête en trois temps
  28. Djian Philippe, Chéri-Chéri
  29. Eco Umberto, Le pendule de Foucault
  30. Facciolo Doris, Légendes et sortilèges
  31. Fakhouri Anne et et Dollo Xavier, American Fays
  32. Favan Claire, Le tueur intime
  33. Ferric Franck, Les tangences divines
  34. Ferric Franck, Trois oboles pour Charon
  35. Ford Richard, Canada
  36. Galbaldon Diana, Le talisman
  37. Gary Romain, La promesse de l’aube
  38. Gautier Théophile, Le Capitaine Fracasse
  39. Geha Thomas, Le sabre de sang 2
  40. Gélinas Ariane, Les cendres de Sedna
  41. Genefort Laurent, Les chants de Felya
  42. Giacometti et Ravenne, Le septième templier
  43. Goodkind Terry, La première leçon du sorcier
  44. Hardy Thomas, Jude l’obscur
  45. Hesse Herman, Une petite ville d’autrefois
  46. Hodgson William Hope, Carnacki et les fantômes
  47. Hodgson William Hope, Carnacki the ghost-finder
  48. Indriason Arnaldur, La femme en vert
  49. Jubert Hervé, Le palais des mirages
  50. Kay Guy Gavriel, Les lions d’Al-Rassan
  51. Keyes Daniel, Les mille et une vies de Billy Milligan
  52. Khadra Yasmina, Les hirondelles de Kaboul
  53. Laberge Marie, Sans rien ni personne
  54. Lacouture Jean, Voyous et gentlemen
  55. Lakatos Menyhért, Couleur de fumée
  56. Lambert Christophe, Aucun homme n’est une île
  57. Lee Tanith, Le Dit de la Terre Plate
  58. Lee Tanith, Cyrion
  59. Lee Tanith, Vazkor
  60. Lehane Dennis, Gone baby gone
  61. Leloup Jean-Yves, Faire la paix
  62. Leonard Elmore, Punch Créole
  63. Lessard Martin, Les saisons de l’indépendance
  64. Lindholm Megan, Le dernier magicien
  65. Mankell Henning, Le cerveau de Kennedy
  66. Manook Ian, Yeruldegger
  67. Maskill Alexander, The hive construct
  68. Mauméjean Xavier, Ganesha
  69. McDonald Ian, La maison des Derviches
  70. McIntosh Fiona, L’Exil
  71. Meynet Roland, Lire la Bible
  72. Newman Kim, Jago
  73. North Claire, Les quinze premières vies d’Harry August
  74. Nothomb Amélie, Hygiène de l’assassin
  75. Novik Naomi, Le trône de Jade
  76. Novik Naomi, Par les chemins de la soie
  77. Pelot Pierre, L’île au trésor
  78. Perez-Reverte Arturo, La peau du tambour
  79. Perge & Rivière, Agatha, es-tu là ?
  80. Pernoud Régine, Hildegarde de Bingen
  81. Plancy Jacques Collin de, Les Contes noirs
  82. Platteau Stéphane, Dévoreur
  83. Powers Tim, Les voies d’Anubis
  84. Powers Tim, Sur des mers plus ignorées…
  85. Priest Christopher, Le prestige
  86. Recouvrance Sébastien, Contes de la mer
  87. Rémy Yves et Ada, Le mont 84
  88. Renou Xavier, Désobéir le petit manuel
  89. Robinson Franck M., Vent d’est, vent d’ouest
  90. Ros Jo, Poèmes à bout de vent
  91. Rouaud Antoine, La voie de la colère
  92. Rufin Jean-Christophe, Sauver Ispahan
  93. Saviste Pierre, Ombramère
  94. Schmitt Eric-Emmanuel, La rêveuse d’Ostende
  95. Sénèque, Sur la brièveté de la vie
  96. Sénéquier Alex, Les vrais héros ne portent pas de slip rouge
  97. Shépard Lucius, Le chasseur de Jaguar
  98. Shépard Lucius, La vie en temps de guerre
  99. Smith Clark Ashton, Intégrale
  100. Simak Clifford D., Une chasse dangereuse
  101. Spinrad Norman, Chants des étoiles
  102. Steinbeck John, Des souris et des hommes
  103. Strougatski Arkadi et Boris, Stalker
  104. Swift Jonathan, Voyage à Lilliput
  105. Thiry Pierre, Le Mystère du Pont Gustave-Flaubert
  106. Tomas Adrien, Notre-Dame des Loups
  107. Van Cauwelaert Didier, Le Journal intime d’un arbre
  108. Verne Jules, La journée d’un journaliste américain en 2890
  109. Vinge Joan D., Les yeux d’ambre
  110. Vinge Joan D., Cat le Psion
  111. Vinge Joan D., La Reine de l’été
  112. Walser Robert, Seeland
  113. Williamson J., Les humanoïdes
  114. Willis Connie, Sans parler du chien
  115. Wentworth Patricia, L’empreinte du passé
  116. Whale Laurent, Le manuscrit Robinson
  117. Yoss, Interférences
  118. Zinberg Ivan, Etoile morte
  119. Zusak Marcus, La voleuse de livres
Je lis, PAL et challenges

PAL d’été

omme le disent si bien Les Négresses Vertes : Voilà l’été !

Commençons par le bilan de ma PAL de printemps

  1. Le trône d’ébène de Thomas Day
  2. Le livre qui rend heureux d’Arthur Dreyfus
  3. Les nuits de laitue de Vanessa Barbara
  4. Petit éloge du petit déjeuner de Thierry Bourcy
  5. La promesse de l’aube de Romain Gary
  6. La lune seule le sait de Johan Héliot
  7. Voyous et gentlemen de Jean Lacouture
  8. Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon
  9. Le sabre de sang tome 2 de Thomas Geha
  10. Le sang des 7 rois livre 2 de Régis Goddyn

summer-still-life-785231_1920Ce qui nous fait 6 livres lus sur 10 (bon j’en ai 2 encore en cours de lecture mais je les compte quand même).

Les 4 autres rejoignent bien entendu la PAL d’été !

  1. Les nuits de laitue de Vanessa Barbara
  2. La promesse de l’aube de Romain Gary
  3. Voyous et gentlemen de Jean Lacouture
  4. Le sabre de sang tome 2 de Thomas Geha
  5. Contes de Grimm
  6. Coup de foudre à Austenland de Shannon Hale
  7. Le Silmarillon de J.R.R. Tolkien
  8. Le chasseur de jaguar de Lucius Shepard
  9. Hildegarde de Bingen de Régine Pernoud
  10. Casse-tête en trois temps de Colin Dexter
Je lis, Salons et festivals

Mes achats d’Étonnants Voyageurs

dsc_0868.jpg Le festival Étonnants Voyageurs s’est achevé lundi soir. En attendant les comptes-rendus, voici mes achats. J’aime fouiner dans le salon du livre pour découvrir des ouvrages et des maisons d’éditions que je ne connais pas du tout.

  • Agatha, es-tu là ? : J’ai été attirée par la couverture et le sujet, la disparition d’Agatha Christie m’a toujours fascinée et les auteurs ont l’air d’avoir fouillé leur sujet.
  • Dans la forêt : il a été acheté à cause de mon amie Hélène avec qui j’ai assisté à une conférence sur la survie et qui a beaucoup aimé ce livre. L’autrice était en dédicace quand je suis passée devant le stand Gallmeister, je me suis donc laissée tentée. Le début est pas mal du tout !
  • La citoyenneté républicaine face au libéralisme économique : j’aime beaucoup aller fouiner du côté des éditions Apogée et le sujet m’intéressait beaucoup.
  • Alejo Carpentier, de la Bretagne à Cuba : toujours chez Apogée, l’auteur était là et j’étais curieuse d’en savoir plus sur Carpentier.
  • Désobéir le petit manuel : trouvé sur le stand de la librairie La cour des miracles, j’ai trouvé intéressant l’aspect concret de ce manuel sur la désobéissance civile.
  • Les éclaireurs : j’ai beaucoup aimé Les falsificateurs il était donc logique que je prenne la suite, surtout avec l’auteur en dédicace.
  • 106 façons simples de supporter ces temps assommants : je l’ai feuilleté sur le stand et il m’a fait rire, une raison bien suffisante non ?

Vous connaissez certains de ces livres ? Vous tentent-ils ?

Je lis, Littérature française, Littératures de l'imaginaire

La messagère du ciel – Lionel Davoust

la-messagere-du-ciel-677x1024Présentation de l’éditeur : « Mériane est une trappeuse, une paria, une femme. Autant de bonnes raisons d’en vouloir aux Dieux qui ont puni le peuple de la Rhovelle pour les fautes de ses aïeux. Car depuis la chute du glorieux Empire d’Asrethia, le monde est parcouru de zones instables qui provoquent des mutations terrifiantes, les gens ont faim, et une religion austère qui prêche la haine des femmes soutient un système féodal.

Pourtant, quand les Dieux décident de vider leur querelle par l’intermédiaire des humains, un rôle crucial échoit à Mériane. Pour elle débute une quête qui la verra devenir chef de guerre et incarner l’espoir de tout un peuple. »

Je vous ai déjà partagé mes avis enthousiastes sur les ouvrages de Lionel Davoust se déroulant dans le monde d’Evanégyre (Port d’Âmes et La Volonté du Dragon), vous vous doutez donc bien que je partais dans cette lecture avec un a-priori positif.

La Messagère du ciel est la preuve qu’on peut avoir des personnages féminins géniaux dans un univers qui les déteste.

Si, si, je vous jure. Difficile de faire pire que la Rhovelle de cette époque, où les femmes sont toutes coupables de ressembler à celle qui a fait s’écrouler l’empire d’Asrethia. Pourtant, les personnages féminins du roman, loin de se conformer à l’idéal de l’époque (assez proche de la personnalité d’un pot de fleurs), ont choisi la révolte. D’ailleurs, les personnages ont des prises de position affirmées dès le début du roman. Ainsi, Mériane a déjà choisi de s’ostraciser de cette société qui la révulse. Les autres personnages féminins dépotent tout autant, mais je vous laisse le plaisir de les découvrir.

Bataille et complots

On avait déjà remarqué dans la Volonté du Dragon et la Route de la Conquête que l’auteur se débrouillait bien dans les scènes de bataille. Mais au-delà de la simple description de baston, il sait y mettre des enjeux et de l’humain. Les morts ne sont pas juste de simples pions faciles à tuer, mais des gens qui souffrent et qu’il faut essayer de sauver.

Dans Port d’Âmes, on s’était aussi rendu compte que Lionel Davoust adorait une autre forme de bataille : les dialogues retors où chaque mot à son importance. Et de ce côté-là, la Rhovelle n’a rien à envier à Westeros. Un régal à lire, même si on plaint les personnages.

Du médiéval fantastique post-apocalyptique

Cette société féodale, qui n’est pas sans rappeler l’ambiance de la guerre de Cent Ans, est la conséquence d’un cataclysme magique qui provoque des perturbations aléatoires très dangereuses. A cela s’ajoute une armée de morts-vivants répandant l’Eternel Crépuscule. Tout cela donne un monde dangereux, où les dieux s’affrontent par l’intermédiaire des hommes.

Mais la Rhovelle ne se résume pas à cela et on a aussi le plaisir de parcourir ce monde aux lieux exceptionnels (mais par l’intermédiaire d’un bouquin, ce qui est bien plus confortable).

Bref, vous attendez quoi pour le lire ?

Je pourrais encore vous parler de plein de choses qui rendent ce bouquin chouette mais je vous laisse le plaisir de la découverte. J’ai hâte de lire la suite qui devrait paraître début 2018.

En bonus, bientôt une interview de l’auteur sur le blog ! En attendant, vous pouvez aller voir le blog de l’auteur, qui est entre autre rempli de conseils utiles pour les apprentis écrivains.

Je lis, Salons et festivals

Mes 10 conseils aux festivaliers

notebook-2303199_1280A force d’arpenter les festivals, j’ai acquis quelques bonnes habitudes. En cette veille d’excursion malouine, il est temps de se préparer !
1- Prévoir de l’eau
L’eau en bouteille est bien souvent chère et on perd du temps à en trouver. Autant prendre directement une bouteille d’eau avec soi. Si vous êtes une accro au thé comme moi, vous pouvez aussi prendre votre thermos.
2- Prévoir aussi à manger
Pour éviter de chercher quoi manger, de perdre du temps et parfois de ne rien trouver à cause de vos allergies. En plus, ça fait faire des économies (et donc plus de livres ! ) et on évite de manger des trucs gras. Le combo de feignasse ultime que je suis est de manger pendant les tables rondes. Prévoir aussi du goûter.
3- Venir dès le matin
C’est le moment le plus agréable, car il y a bien moins de monde dans les allées mais autant d’auteurs pour faire les dédicaces.
4- Fouiner dans les stands qu’on ne connaît pas
Bien entendu, je connais déjà quelques auteurs et maisons d’éditions et j’aurais déjà largement de quoi m’occuper avec ça. Mais mon petit plaisir est d’aller arpenter les allées « le coeur ouvert à l’inconnu » comme dirait Joe Dassin et de découvrir des auteurs et des maisons d’éditions dont je n’avais pas ou peu entendu parler.
5- Ramener un sac pour les livres
Les sacs qu’on nous donne ont beau être jolis ils ne sont pas toujours pratique à porter toute la journée. Je vous recommande donc de prendre un tote-bag dans votre sac pour être plus tranquille.
6- Faire le tour plusieurs fois
Parce que d’expérience on ne voit pas tous les trucs intéressants au premier passage.
7- Flâner seul de temps en temps
J’aime me prendre un temps en solitaire pour traîner et découvrir des trucs, on n’a pas toujours les mêmes envies au même moment que ses amis, il faut mieux les quitter un peu que de rester à tout prix ensemble et se frustrer mutuellement.
8- Prendre du liquide
Si vous avez comme moi une petite tendance à l’achat compulsif de livres, fixez-vous un budget et retirez-le en liquide. Comme on voit plus l’argent filer, il est plus facile de se refréner sans frustrations.
9- Faire un petit planning
En début de journée, faites-vous un petit planning des choses que vous voulez absolument faire pour ne pas vous laisser déborder et vous rendre compte en fin de journée que vous n’avez rien fait de palpitant.
10- Oublier parfois son planning
On est quand même là pour se détendre, donc si la conférence que vous avez prévue de voir est pleine ou que l’auteur que vous vouliez n’est pas disponible, respirez un grand coup et intéressez-vous à autre chose. Ce sera peut-être une excellente découverte !

11 – Amusez-vous !

Je lis

Un pont sur la brume – Kij Johnson

un pont sur la brumeL’Empire est coupé en deux par la brume, substance étrange et corrosive où les poissons volent et les Géants tuent. Ainsi, le seul moyen de passer de Procheville à Loinville est de prendre le bac, toujours risqué. Kit Meinem d’Aytar a une mission : construire un pont de quatre cents mètres de long…

Cela faisait bien longtemps que j’étais intriguée par la collection Une heure lumiére aux éditions du Bélial, qui publie des novelas. Il aura fallu que cet ouvrage reçoive Le Grand Prix de l’Imaginaire dans la catégorie nouvelle étrangère pour que je franchisse le cap !

Je n’ai pas pu me procurer le livre en version papier pour cause de rupture de stock, je me suis donc rabattue sur l’édition numérique qui était plutôt bien faite et pas trop chère.

Mais penchons-nous sur le contenu. Un pont sur le brume, c’est tout d’abord une très belle plume, une langue riche qui se lit simplement, et dans laquelle on se laisse prendre. C’est aussi un monde étrange, où malgré l’avancée de la technologie, la brume et ce qui y vit reste mystérieux. Mais ce qui m’a beaucoup plu c’est l’évocation de cette aventure humaine et technique qui consiste dans le fait de bâtir un pont. Relier les gens entre eux, n’est-ce pas une noble tâche ? L’aspect social sur la disparition programmée du bac, mais aussi les risques encourus durant la construction sont justement racontés et évitent au récit de tomber dans la simple évocation d’un projet de construction. Les aspects techniques sont très bien évoqués sans être trop lourds et les amateurs de ponts seront ravis d’assister à l’édification.

Kit, le personnage principal, évolue en même temps que son pont et son point de vue donne toute sa saveur au récit. Les autres personnages sont eux aussi dépeints de manière complexe et rapidement attachants, pari difficile dans un livre de 140 pages.

Bref, voilà une novela que j’ai beaucoup apprécié et qui me donne envie de découvrir le reste de l’œuvre de l’autrice.

Je lis, PAL et challenges

Ma PAL au 1er juin 2017

Comme tous les premiers jours du mois, il est temps de faire un bilan de la PAL ! Pour la première fois de l’année, celle-ci a augmentée, argh ! La faute aux Imaginales, aux dédicaces organisée en librairie et à Étonnants Voyageurs qui se prépare et qui m’a fait acheter deux autres livres. On va dire qu’on a limité la casse ! Par contre, je suis contente d’avoir sorti quelques classiques de ma PAL qui y traînaient depuis quelques temps déjà. L’objectif sera donc toujours d’atteindre 100 livres dans la PAL à la fin du mois de juin !

Je n’oublie pas la LC sur Le Pendule de Foucault ni la PAL de printemps à terminer avant le 21 juin (qui se rapproche à grand pas et je n’ai lu que trois livres sur les dix)

Côté blog, j’ai publié un peu plus d’articles que le mois précédent et réussissant à m’organiser un peu mieux. Pas beaucoup de billets sur des livres mais j’y travaille !

  1. Ajvaz Michal, L’autre ville
  2. Barbara Vanessa, Les Nuits de laitue
  3. Bastiani Ange, Le bréviaire du crime
  4. Bouhelier Clément, Ceux qui n’oublient pas
  5. Boulle Pierre, La Planète des Singes 
  6. Bradley Marion Zimmer, L’alliance
  7. Bradley Marion Zimmer, La maison des Amazones
  8. Brontë Charlotte, Shirley
  9.  Browne S.G., Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère, et retrouvé l’amour
  10. Burroughs Edgar Rice, Le cycle de Mars
  11. Butcher Jim, L’aube des spectres
  12. Buzzati Dino, Douze nouvelles
  13. Caniguz Alper, Une fleur en enfer
  14. Chattam Maxime, L’Alliance des Trois
  15. Cherryh Carolyn J., Les adieux du soleil
  16. Collectif, Utopiales 2015
  17. Collectif, Univers 1987
  18. Collectif, Fiction 17
  19. Collectif, Nos voies d’espérance
  20. Collectif, L’aventure
  21. Collectif, Paroles d’amour
  22. Collectif, Aoc n°44
  23. Davoust Lionel, La Nuit
  24. Day Thomas, Daemone
  25. Day Thomas, Le trône d’ébène
  26. Dexter Colin, Casse-tête en trois temps
  27. Djian Philippe, Chéri-Chéri
  28. Eco Umberto, Le pendule de Foucault
  29. Facciolo Doris, Légendes et sortilèges
  30. Fakhouri Anne et et Dollo Xavier, American Fays
  31. Favan Claire, Le tueur intime
  32. Ferric Franck, Les tangences divines
  33. Ferric Franck, Trois oboles pour Charon
  34. Ford Richard, Canada
  35.  Galbalon Diana, Le chardon et le tartan
  36. Galbaldon Diana, Le talisman
  37. Gary Romain, La promesse de l’aube
  38. Gautier Théophile, Le Capitaine Fracasse
  39. Geha Thomas, Le sabre de sang 2
  40. Gélinas Ariane, Les cendres de Sedna
  41. Genefort Laurent, Les chants de Felya
  42. Giacometti et Ravenne, Le septième templier
  43. Goodkind Terry, La première leçon du sorcier
  44. Grimm, Contes
  45. Hale Shannon, Coup de foudre à Austenland
  46. Hardy Thomas, Jude l’obscur
  47. Hesse Herman, Une petite ville d’autrefois
  48. Hodgson William Hope, Carnacki et les fantômes
  49. Hodgson William Hope, Carnacki the ghost-finder
  50. Indriason Arnaldur, La femme en vert
  51. Jubert Hervé, Le palais des mirages
  52. Keyes Daniel, Les mille et une vies de Billy Milligan
  53. Khadra Yasmina, Les hirondelles de Kaboul
  54. Laberge Marie, Sans rien ni personne
  55. Lacouture Jean, Voyous et gentlemen
  56. Lakatos Menyhért, Couleur de fumée
  57. Lambert Christophe, Aucun homme n’est une île
  58. Lee Tanith, Le Dit de la Terre Plate
  59. Lee Tanith, Cyrion
  60. Lee Tanith, Vazkor
  61. Lehane Dennis, Gone baby gone
  62. Leloup Jean-Yves, Faire la paix
  63. Leonard Elmore, Punch Créole
  64. Lessard Martin, Les saisons de l’indépendance
  65. Lindholm Megan, Le dernier magicien
  66. Mankell Henning, Le cerveau de Kennedy
  67. Manook Ian, Yeruldegger
  68. Maskill Alexander, The hive construct
  69. Mauméjean Xavier, Ganesha
  70. McDonald Ian, La maison des Derviches
  71. McIntosh Fiona, L’Exil
  72. Meynet Roland, Lire la Bible
  73. Newman Kim, Jago
  74. North Claire, Les quinze premières vies d’Harry August
  75. Nothomb Amélie, Hygiène de l’assassin
  76. Novik Naomi, Le trône de Jade
  77. Novik Naomi, Par les chemins de la soie
  78. Pelot Pierre, L’île au trésor
  79. Perez-Reverte Arturo, La peau du tambour
  80. Plancy Jacques Collin de, Les Contes noirs
  81. Platteau Stéphane, Dévoreur
  82. Powers Tim, Les voies d’Anubis
  83. Powers Tim, Sur des mers plus ignorées…
  84. Priest Christopher, Le prestige
  85. Recouvrance Sébastien, Contes de la mer
  86. Rémy Yves et Ada, Le mont 84
  87. Robinson Franck M., Vent d’est, vent d’ouest
  88. Ros Jo, Poèmes à bout de vent
  89. Rouaud Antoine, La voie de la colère
  90. Rufin Jean-Christophe, Sauver Ispahan
  91. Saviste Pierre, Ombramère
  92. Schmitt Eric-Emmanuel, La rêveuse d’Ostende
  93. Sénèque, Sur la brièveté de la vie
  94. Sénéquier Alex, Les vrais héros ne portent pas de slip rouge
  95. Shépard Lucius, Le chasseur de Jaguar
  96. Simak Clifford D., Une chasse dangereuse
  97. Spinrad Norman, Chants des étoiles
  98. Steinbeck John, Des souris et des hommes
  99. Strougatski Arkadi et Boris, Stalker
  100. Swift Jonathan, Voyage à Lilliput
  101. Thiry Pierre, Le Mystère du Pont Gustave-Flaubert
  102. Tolkien J.R.R., Le Silmarillon
  103. Van Cauwelaert Didier, Le Journal intime d’un arbre
  104. Verne Jules, La journée d’un journaliste américain en 2890
  105. Vinge Joan D., Les yeux d’ambre
  106. Vinge Joan D., Cat le Psion
  107. Vinge Joan D., La Reine de l’été
  108. Walser Robert, Seeland
  109. Williamson J., Les humanoïdes
  110. Willis Connie, Sans parler du chien
  111. Wentworth Patricia, L’empreinte du passé
  112. Whale Laurent, Le manuscrit Robinson
  113. Zinberg Ivan, Etoile morte
  114. Zusak Marcus, La voleuse de livres
Je lis, Salons et festivals

Ma sélection du programme d’Etonnants Voyageurs 2017

affiche étonnants voyageurs

J’ai examiné pour vous la petite centaine de pages du programme et voici ma sélection de choses à voir !

Le samedi :

  • Une rencontre avec Michel Serres (14h, Maison de l’Imaginaire)
  • Une après-midi consacrée à Lovecraft (14h15, Théâtre Chateaubriand)
  • Une rencontre sur la SF et l’écologie avec Danielle Martinigol, Jean-Marc Ligny et Ian McDonald (17h30, ENSM)
  • Un café littéraire avec Laurent Gaudé (17h45)

Le dimanche :

  • Une matinée consacrée à Bob Dylan avec François Bon, Patrice Blanc-Francard et Georges-Olivier Chateaureynaud (10h, théâtre Chateaubriand)
  • Un café littéraire avec Luis Sepulveda (14h)
  • Une rencontre sur le cryptozoologie avec Benoît Grison (14h, Maison de l’Imaginaire)
  • Une rencontre sur le retour du space-opera avec Laurent Genefort, Pierre Bordage et Romain Lucazeau (15h, ENSM)
  • La fabrique des mots avec Erik Orsenna, Patrick Rambaud et Henriette Walter (16h30, ENSM 1)
  • La remise du Grand Prix de l’Imaginaire (17h30, Maison de l’Imaginaire)

Le lundi :

  • Un café littéraire avec Antoine Bello (11h30)
  • Une après-midi consacrée à Jack London (14h, Théâtre Chateaubriand)
  • Un café littéraire avec Sylvain Tesson (16h15)
  • Une rencontre sur les personnages littéraires (16h30, Maison de l’Imaginaire)

Tous les jours :

  • L’exposition Gotland de Nicolas Fructus (Chapelle de l’Imaginaire)

Sans oublier tous les auteurs et éditeurs à aller voir !

Je lis, Salons et festivals

Les lauréats du Grand Prix de l’Imaginaire 2017

GPI

Les lauréats du Grand Prix de l’Imaginaire ont été désignés ! La remise des prix aura lieu dimanche 4 juin à 17h30 durant le Festival Étonnants Voyageurs.

  • Roman francophone : Latium de Romain Lucazeau
  • Roman étranger : Frankenstein à Bagdad d’Ahmed Saadawi
  • Nouvelle francophone : La Cité des Lamentations (recueil) de Paul Martin Gal
  • Nouvelle étrangère : Un pont sur la brume de Kij Johnson
  • Roman jeunesse francophone : Scorpi, tomes 1 à 3 de Roxane Dambre
  • Roman jeunesse étranger : La Fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains & La fille qui tomba sous Féérie et y mena les festoiements de Catherynne M. Valente
  • Prix Jacques Chambon de la traduction : Patrick Marcel pour Les Chroniques du Radch, tomes 1 à 3 d’Ann Leckie
  • Prix Wojtek Siudmak du graphisme : Laura Vicédo, Marion et Philippe Aureille pour BOXing dolls de Pierre Bordage
  • Essai : Du yéti au calmar géant. Le bestiaire énigmatique de la cryptozoologie de Benoît Grison
  • Prix Spécial : Hélène Collon et les éditions J’ai Lu Nouveau Millénaires pour la publication de L’Exégèse de Philip K. Dick

Visiblement, je ne suis pas très au fait de l’actualité littéraire puisque je n’en ai lu aucun mais je viens de me procurer Un pont sur la brume ainsi que la Cité des lamentations et un ami m’a prêté le premier tome des Chroniques du Radch en VF et VO pour que je puisse voir le travail de traduction. J’essaie de vous en parler cette semaine !

Je lis, Salons et festivals

Je serai ce weekend à Étonnants Voyageurs !

affiche étonnants voyageurs

Voici un rapide billet pour vous indiquer que je couvrirai ce weekend le festival Étonnants Voyageurs !

Je travaille le samedi mais je pense y aller au moins le dimanche et peut-être le lundi, je ferai en fonction des transports.

Mon objectif est bien sûr d’aller à la remise du GPI ainsi qu’à tout un tas de chouettes conférences et projections. Je suis en train aussi de voir pour planifier des interviews mais je n’ai encore rien de concret à vous annoncer. Suspense !

Bien entendu, vous saurez tout de cette nouvelle édition très vite !

Si vous vous y rendez également, faites-moi signe !