Littérature jeunesse

Chroniques de l’archipel – Tome 1 : Le trésor des Okalus – Geoff Rodkey

p20130305-230329

 

Pourquoi ce livre ?

Voici le livre gagné à l’occasion de Masse Critique de Babelio, et je remercie beaucoup Babelio et les éditions du Seuil !

Ce qu’en dit la quatrième de couverture :

 » Dans l’archipel de Maw, paradis des plus cruels pirates, on tue pour une simple pièce d’or. Mais pourquoi en vouloir à Egbert, qui ne possède rien ? S’il veut sauver sa peau, le garçon doit comprendre… Pourquoi sa famille a-t-elle disparu ? Qu’avait découvert son père qui semble attiser toutes les convoitises ? Serait-ce lié au légendaire trésor des Okalus, premiers habitants des îles, aujourd’hui presque disparus ?

Aux côtés de Millicent, ravissante fille d’un horrible homme d’affaires, et de Tripoux, un sauvageon roublard, Egbert quitte son île natale pour la Grande Aventure. A la découverte des mystères de l’archipel de Maw ! »

Mon avis :

J’avoue ne pas avoir été très emballée par cette lecture. La faute en est selon moi, à un problème de rythme qui rend l’intrigue lente à démarrer. L’aventure en tant que telle ne commence véritablement qu’aux alentours de la centième page ce qui est très long, même si le roman se lit assez vite. Par contre je ne sais pas si les jeunes lecteurs, qui lisent naturellement un peu plus lentement, seront aussi patients que moi.

Le début de l’histoire nous dépeint donc Egbert, benjamin de la famille et victime de la violence de ses aînés. Peut-être que ceux qui ont des frères et soeurs plus âgés souriront à l’évocation de ses misères tout en se rappelant leurs anciennes chamailleries, peut-être que certains enfants se sentiront solidaires d’Egbert, mais moi je suis fille unique alors autant de temps passé à évoquer ce genre de choses m’ennuie prodigieusement.

Passés ces cent pages, l’action et l’aventure démarrent enfin, même si je n’étais plus assez enthousiaste pour pouvoir vraiment les apprécier. On appréciera que le Code Pirate empêche visiblement de s’en prendre aux enfants (on peut s’en procurer un exemplaire à votre avis ?) ce qui fera de certains pirates des alliés inattendus, tandis que d’autres pirates n’ont aucun problème à provoquer des combats à morts entre deux enfants, ce qui me semble plus réaliste (moi cynique ?).

Quant au fameux trésor, vous en saurez plus au fil de l’intrigue, mais la suite me paraît assez prometteuse de ce côté-là.

Par contre, je trouve la couverture plutôt jolie pour un livre jeunesse, avec des paillettes dorées (on les voit un peu sur la photo), ce qui en fait un bel objet.

En bref : un livre sympathique, mais pas inoubliable, la suite semble cependant plus prometteuse.

Du côté des challenges

logo-challenge-lieux-imaginaires

 

Publicités

11 réflexions au sujet de “Chroniques de l’archipel – Tome 1 : Le trésor des Okalus – Geoff Rodkey”

  1. Huhu, je me disais justement que cette couverture était bien étrange et que je serais curieuse de voir ce qui se cache derrière. Je pense que ça attendra un peu. J’ai besoin d’action dans mes lectures pour le moment, d’un livre qui donne l’impression de courir, de se perdre, de retrouver la route, de se dire qu’on s’en sortira pas… et de bouder parce que c’est déjà la dernière page.

    Je note donc, dans mes lectures de « un jour plus tard ».

    Une série de plus à découvrir. C’est ma « fin de série » qui va encore faire la tête ce soir (tant pis pour elle, na).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s